mardi 25 septembre 2012

Rêves de princesses ...envolés !!!

Depuis que mes deux filles sont nées, y'a quand même 13 et 10 ans, je travaille chaque  jour à leur offrir une vie douce et agréable...
Déjà dans leur berceau je veillais à ce qu'elles soient habillées et couvertes de douceur, je posais mon véto sur le moindre doudou qui ne correspondait pas à mes critères  de tendresse, de douceur...
Je ne choisissais que des couleurs pastelles...
Le monde est déjà tellement difficile, tellement cruel et injuste que j'ai longtemps cherché et je cherche encore à les préserver le plus possible de cette réalité bien trop violente pour des enfants...
La période de l'enfance est si courte que nous avons tout fait pour faire durer encore et encore la magie qui lui est associée même si ce n'est pas tous les jours faciles...
Je n'ai rien dit le soir où ma petite fille adorée m'a confiée qu'elle était absolument certaine que le Père-Noël existait puisque jamais, nous ses parents, lui aurions offert de si beaux cadeaux !!!! (ARGLLLLL !!!!) je lui ai fait un gros bisou, lui ai souhaité une bonne nuit et suis sortie m'étrangler dehors...
Je n'ai rien dit non plus le jour où elle m'a confié avoir expliqué à sa copine que "j'étais bien trop radine pour payer 2 euros pour une dent cassée alors que oui la petite souris existait forcément !!!!" (RE-ARGLLLLLLL !!!)
La magie de l'enfance n'a pas de prix, mais je vous garantis que j'ai quand même pris cher !!! Tout ça pour continuer quelques années encore de les laisser vivre dans ce petit monde merveilleux qui est le leur !!!
Habitant en ville avec un tout petit jardinet, je tenais à ce qu'elles aient une activité extra-scolaire histoire de les sortir un peu de la maison pour une bonne cause...
Alors quand il a fallu leur trouver des activités sportives, j'ai aussi orienté leurs choix les premières années... Pas envie de judo, de boxe ou autre sport de combat trop violent à mon goût...
En bonnes petites filles, toutes de rose vêtues (là, ce n'est pas que moi, elles adôrent !) elles se sont initiées à l'école du cirque dans un milieu de baba-cool peace and love, ont forcément fait un peu de danse, de gymnastique aussi... Mais tout cela sans grande conviction...Et avec de piètres résultats... Ne nous mentons pas !!! (ben quoi ??? je l'aime ma fille, mais 3 ans de gymnastique au rythme de 3 heures par semaine et n'avoir jamais su faire la roue, vous reconnaîtrez que ce n'est pas brillant et la deuxième n'était guère mieux mais tant qu'elles y prenaient du plaisir cela me suffisait!!! lol)


Et puis avec les années, elles ont finies par refuser tout cela... allant jusqu'à refuser de terminer leur année sportive en cours et ce fut le blocus... Plus envie de rien !
J'ai quand même bien conscience que je ne les ai pas élevé pour moi, à elles donc de trouver leur voie...Alors plutôt que de les forcer, je leur ai laissé le temps de découvrir ce qui leur plaisait vraiment à elle...
Le discours a toujours été le même à la maison : "Peu importe ce que tu choisiras comme activité, je veux que tu y prennes du plaisir et que tu t'y épanouisses !!!"
Lamilia aura mis un an...
Et puis un jour elle est rentrée de l'école déterminée comme jamais en s'écriant qu'elle avait enfin trouvé le sport qu'elle voulait pratiquer en club...
Et bien je m'attendais à tout... sauf à l'escrime !!!! Même si je ne l'imaginais pas spécialement en tutu, ce qui est certain c'est que jamais je ne l'aurais imaginée avec un sabre dans les mains !!!
Après quelques week-end d'initiation, elle a fini par se faire recruter dans le plus grand club de la région et a obtenu en 6 mois de temps son blason équivalent à sa deuxième année !!! A croire qu'elle est douée !!! Depuis elle décompte les jours de la semaine qui la séparent des entraînements et ne jure plus que par ça... Elle travaille même particulièrement mieux à l'école en vue d'intégrer un sport étude dès le collège... Elle aime, y prend du plaisir et en plus ça la fait travailler à l'école ... Que demander de plus ???
M'enfin , je ne vous cache pas que cela me fait toujours bizarre de voir mon petit poussin avec une épée dans les mains au milieu de ses camarades d'armes qui ne pensent qu'à l'embrocher !!!

Et puis il y avait Lola...
Là ce fut beaucoup plus difficile...
En bonne adolescente, elle n'avait envie de rien... Mais chez elle c'était devenu tout un état d'esprit, que dis-je, un art de vivre !!!!
Alors pendant 2 ans j'ai insité pour qu'elle se bouge un minimum avec 1h de tennis par semaine et puis toujours avec le même discours : Pas de souci, trouve moi un truc que tu aimes, et qui te motives et on y va !!!!
Et alors que je n'y croyais plus, le déclic est arrivé !!!
Elle m'a enfin dit ce que je rêvais d'entendre... ou presque !!!
-Tu m'as bien dit que tu voulais que je m'inscrive dans un club de sport ?
- Ouiiiiiii ! (réjouie)
-Tu m'as aussi demandé d'en choisir un pas trop loin de la maison ?
-Oui , c'est vrai que c'est mieux, déjà que je cours à l'autre bout de la métropole pour l'escrime, alors si tu pouvais choisir un truc pas trop loin, je  ne te cache pas que ça m'arrangerait !!!
-En plus c'est un vrai sport, y'a même la discipline aux jeux olympique !!!
- Oui enfin, on en est peut-être pas encore là mais vas-y annonce la couleur...
Je réfléchis alors aux clubs de sport du coin, élimine la danse, la gym et le tennis...
-Euh.... Tu veux te mettre au judo ???
-Non...
-Aïkido, taekwendo ou autre art martial ???
-Non...
-Pfiouuuu ! Tu me rassures !!! Mais euh... Il ne reste le foot que tu détestes et le hand... Tu veux faire du hand ???(Surprise mais bon y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !!!)
-Non plus !!!
-???... Mais euh... j'ai fait le tour !!!
-Non, pas tout à fait il reste le club de tir !!!!!
-PARDON ?????
-Ben wé, c'est un sport même qu'y'a du tir à la carabine aux Jeux olympiques, et pis t'as dit que t'étais d'accord et que tu me suivrais sur ce que j'avais vraiment envie de faire, et ben j'ai vraiemen envie de faire du tir !!!
-.../plus rien à répondre/...


Là-dessus Christophe décide de lui mettre une carabine dans les mains histoire de voir si vraiment ça lui plaît et c'est là qu'elle nous a fait carton plein à 5 mètres  !!!Alors bien sûr hors de question de tirer les pigeons ou les lapins, non , juste du tir de précision !!!  Du sang de sniper coule dans les veines de ma petite Lara Croft !!!

Pour résumer, sur mes deux princesses, j'en ai une qui occupe son temps libre à manier l'épée et l'autre la carabine !!! Autrement dit :
Le jeudi soir je tremble pour un coup d'épée dans le vent, et le mardi pour une balle perdue !!!
36 ans et pas de cheveux blancs, mon petit doigt me dit que ça ne va plus durer !!!
A part ça, tout va bien !!!

Alors quand on me demande quels sport font mes enfants, c'est tout juste si j'ose répondre maintenant !!! lol

E je vous épargne la tronche du médecin de famille en signant les certificats médicaux "Apte pour la pratique de l'escrime en compétition" et "Apte pour la pratique du tir sportif" pour deux petites filles de 13 et 10 ans, encore de rose vêtues, coiffées et manucurées mieux que leur mère!!!

Finalement, je ne suis plus très pressée que Nahélé se mette au sport... j'appréhende là d'un coup !!!





lundi 24 septembre 2012

C'était hier ou c'était il y a six ans ?

Voilà quelques jours que je n'ai pas repris le clavier...
Avant je prétextais que j'étais débordée (ce qui était bel et bien le cas !)...
Aujourd'hui je ne sais plus quel mot employer pour décrire la vie que je mène...
Avec la rentrée scolaire, s'est présentée à moi une opportunité professionnelle que je ne pouvais pas me permettre de refuser... Un contrat régulier pour ma petite entreprise qui devrait m'occuper une paire de mois pendant 4 jours par semaine dont deux journées de 12 heures en extérieur... Et les deux jours restants je dois encore courir régulièrement en Belgique, au siège de mon nouveau client...
Alors déjà que sans cela, je ne trouvais plus le temps de rien mais ce coup-ci... c'est tout juste si je sais encore comment je m'appelle quand la nuit tombe et que l'heure du coucher approche !

Alors le rythme est soutenu, pour ne pas dire infernal, mais ce n'est là l'histoire que de quelques mois...
Encore faudra-t-il tenir le choc !!!

C'est étrange la facilité avec laquelle j'ai replongé dans le quotidien d'une working girl citadine, enfilant les bus et les métros pour rejoindre mon lieu de travail dans le flux de travailleurs des heures de pointes en grandes métropoles...
Il y a 6 ans, lorsque j'en terminais avec le monde du travail dans une énorme entreprise internationale, j'étais arrivée au bout du système... Lasse au plus profond de moi même de ce qu'était devenue ma vie !
Parfois je prenais le recul et m'observais d'un oeil neuf... Les embouteillages le matin pendant parfois plusieurs heures  pour aller travailler  me faire exploiter pour un salaire (qui n'était pas misérable loin de là mais dont une grande partie partait en frais d'essence, de restauration dans une cantine, de cantine scolaire pour les enfants...) Tout cela pour refaire le même chemin en sens inverse une fois que mes supérieurs hiérarchiques m'avaient  bien pressée et essorée toute la journée, journée passée dans une ambiance de merde... Et wé, ce n'est plus un secret pour personne, la com' est un milieu bien pourri ou "superficiel" est devenu un mode de vie !...
Je rentrais chez moi, exténuée, à bout de patience avec un seuil de tolérance très limité... Bref, plus du tout open pour la vie de famille et encore moins pour le minimum syndical de tâches ménagères... Au bout de quelques années à ce rythme là, je n'étais plus que l'ombre de moi-même et donnais ma démission pour une véritable renaissance personnelle...

Une fois mon congé parental terminé, j'ai fondé ma propre entreprise avec une devise allant à l'encontre du célèbre "travailler plus pour gagner plus" puisque moi j'avais désormais choisi de "travailler moins pour vivre plus !"
Notre train de vie à diminué, très vite contrebalancé par la hausse démente de notre qualité de vie et de notre bonheur et épanouissement familial !!!

Mais il y a des opportunités professionnelles que l'on ne peut pas refuser et celle qui s'est offerte à moi en fait partie... Même si pour cela je dois renouer quelques jours par semaine avec le "métro-boulot-dodo" ou je devrais plutôt écrire le "bus, métro, bus, bus, trottinette, boulot, trottinette, bus, bus, métro, bus, dodo" ...
Je m'étais imaginée qu'il serait plus tolérable avec une échéance limitée dans le temps...


Et je fus très surprise de découvrir la vitesse à laquelle le spectre de ma vie d'avant m'a rattrapé dans le métro, au milieu de la morosité ambiante et des bousculades...
Je suis née, citadine, j'ai grandi au coeur de la ville, la très grande ville, le réseau de transports urbains n'avait aucun secret pour moi et l'enchaînement de correspondances ne m'a jamais effrayé...
Ce qui m'effraie aujourd'hui c'est la vitesse avec laquelle toutes ces dernières années de vie se dissipent pour faire place à ce qui était ma vie auparavant comme si je n'avais jamais arrêté !!! Et ce dès le premier jour !!!
Comme il est facile de basculer...
Alors je continue pour l'instant ce travail... Mais avec une extrême vigilance et en me faisant une promesse... Si jamais je replonge, j'arrête tout !!!

Pour l'instant, ce n'est encore que le début et j'ai un mal de chien à trouver mon rythme...
A mêler à nouveau un travail à temps plein et la vie de famille avec 4 enfants à la maison...
Avant, je bossais à temps plein, mais je partais à 7 heure le matin alors qu'eux n'étaient même pas encore réveillée, le midi je n'étais pas là et le soir je rentrais après les devoirs... Pis accessoirement, avant y'avait que 3 enfants, pas 4 !!!
Aujourd'hui, je suis aussi à temps plein sauf que je conduis les enfants le matin, leur prépare à manger le midi, mange avec eux (=2 heures de pause obligatoire), vais les rechercher le soir à l'école... et dois en plus gérer, les voisins qui débarquent à l'improviste pour une raison ou pour une autre, le facteur qui sonne... le quotidien d'une maison puisque ma maison est devenu mon bureau... + Le quotidien d'une mère de famille avec conduites aux activités sportives,  lessives, rangement, ménage, les enfants malades comme aujourd'hui avec un petit gnôme fiévreux (donc pénible... ;-) à gérer en plus !!!

Et comme si ça ne suffisait pas y'a la vie associative qui trinque également, je n'ai déjà plus de temps pour moi il m'est de plus en plus difficile d'en dégager pour les autres... Des choix risquent de devoir s'imposer si je ne parviens pas à m'organiser mieux que ça...
Et puis y'a les proches qui grognent de mon manque de disponibilité... Ceux qui disent qu'ils comprennent mais qui ne comprennent rien... et à qui je n'ai même plus le temps d'expliquer quoi que ce soit... Ceux que je me dis chaque jour que je dois les appeler demain, et les journées défilent, les semaines, les mois même ... Encore un qui se termine laissant dans son sillage une montagne de liste de choses à faire inachevées, de personnes inappelées... !

Alors ne nous mentons pas, Wonderfofie n'est plus du tout d'actualité... Je suis débordée et archi-débordée, en témoigne ce blog laissé à l'abandon malgré un tas de truc à partager, à écrire, à raconter... Et donc une part de frustration qui grandit de jour en jour...
Néanmoins la présence de cet article est la preuve que je commence peu à peu à remonter la pente !
Sans quoi je n'aurais jamais trouvé le temps de le publier ! (Allez on positive !)

Voilà donc à quoi ressemble ma vie en ce moment...
Je me bats chaque jour pour en reprendre le contrôle et je ne suis pas du genre à déclarer forfait !!!
Ce blog n'est donc pas là de fermer... Juste il va falloir être indulgents avec moi... j'espère que vous le serez...
Allez il me reste encore 15 minutes d'avance sur mon planning... le temps de rédiger un article d'avance pour demain ! Hop! Hop! Hop !!!


mercredi 12 septembre 2012

Reportage d'arté sur l'eau potable et le groupe Neslé

Cinq jours que je me dis que je dois revenir publier sur le blog, que je dois me poser  quelques instants mais rien n'y fait, les 15 premiers jours de la rentrée sont toujours terribles et ma violente crise de vertige m'a clairement mise dedans me faisant accumuler un retard considérable !


C'est finalement le reportage d'hier soir Arté qui me repoussera à mon clavier afin de partager avec ceux qui ne l'ont pas regardés les informations stupéfiantes que j'ai apprises lors de ce superbe reportage d'investigation...

Oh je ne vais pas vous en écrire des tartines et des tartines...
Juste les grands faits marquants...
Mais avant je replante le décor avec le résumé de la chaîne sur le reportage:


"Comment transformer de l'eau en or ? Une entreprise détient la recette : Nestlé, multinationale basée en Suisse, leader mondial de l'agroalimentaire, grâce notamment au commerce de l'eau en bouteille, dont elle possède plus de 70 marques partout dans le monde (Perrier, San Pellegrino, Vittel ou Poland Spring aux États-Unis). Pour le président du CA, Peter Brabeck, l'eau, fer de lance d'une stratégie planétaire, peut "garantir encore cent quarante ans de vie" à l'entreprise. Malgré le refus de collaborer opposé par la direction, Res Gehriger et Urs Schnell dévoilent les coulisses de ce marché qui brasse des milliards. Des États-Unis au Nigeria en passant par le Pakistan, ils explorent les circuits de l'eau en bouteille, mettant en lumière les méthodes parfois expéditives du plus puissant groupe agroalimentaire de la planète. Ils montrent qu'elles reposent sur une question cruciale, objet dans nombre de pays d'un vide juridique dont les avocats et lobbyistes de la firme savent tirer profit : à qui appartient l'eau ?"

On y découvrait, entre autres que la firme rachète un peu partout à travers le monde des centaines de sources d'eau potable ou de terrain sur lesquels une source a été repérée afin de faire main basse sur un maximum d'eau potable à travers le monde...
L'un des plus hauts responsables du groupe expliquait avec un aplomb insultant que certains extrêmistes  (carrément !!!) pensaient que l'eau appartenait à tout le monde et était un droit pour les populations... Alors que lui clamait haut et fort qu'elle n'était qu'une denrée alimentaire et que comme toutes les denrées alimentaire elle devait être monnayée !!!

On y apprenait également qu'ils ont crée une eau qui a le même goût partout dans le monde, peu importe d'où venait l'eau de source pompée... Preuve qu'ils rajoutent  dedans un truc pour leur donner tel ou tel goût...

Et pire que Nestlé (Vittel Perrier, aquarelle,Purelife...) vole l'eau potable des populations locales des pays les plus pauvres, asséchant leurs nappes phréatiques et les empêchant d'avoir accès à l'eau potable qu'il leur vole, pas même pour les minimums vitaux... C'est ainsi qu'aux portes de leurs usines, meurent des milliers de gens de soif ou d'avoir consommé des eaux non-potables chargées de bactéries et virus !!!
A vomir !!! Juste à vomir !!!

Autres faits :

"Chaque année le manque d'eau tue plus d'enfants que le SIDA, la guerre, le paludisme et les accidents de voiture réunis !!!"

"Au Nigeria 1litre d'eau potable est plus cher que l'essence ... 1/3 plus cher !!!
Seuls les riches peuvent s'offrir de l'eau potable..."


Pour celles et ceux qui ont raté le reportage , y'a encore moyen de le voir sur internet...
Et comme chuis plutôt du genre sympa, je vous mets même le lien !!!
(Ben quoi si je ne me jette pas des fleurs qui le fera??? )


Indignée par tout ce que je venais d'apprendre je me suis demandée ce que moi, pauvre petite citoyenne je pouvais faire pour lutter contre cela...
Alors j'ai pensé au boycott du groupe et en recherchant les marque qui le composaient j'ai juste halluciné...

Alors pour les plus motivés, voici le lien de la liste et attention, y'a de la lecture !!!
Ca fait peur... Vraiment !!!

jeudi 6 septembre 2012

Le ch'timi qui a vaincu les montagnes Pyrénéennes !!!

Le premier article que je rédige à mon retour de vacances (hormis le tirage au sort qui ne compte pas vraiment et celui qui dit que je suis bien rentrée) est pour rendre hommage à mon traileur et passionné de mari...
Un hommage largement mérité puisque je vais vous parler d'un homme qui passionné par la course dans les montagnes s'est entraîné chaque jour sans relâche depuis 5 années maintenant , (alors que nous habitons le nord de la France, aussi appelé "plat pays") ; et ce qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige...qu'il fasse -10° ou +35° !!! 
Chaque jour, dimanche et fériés inclus depuis l'été 2007 où il a terminé son premier Ultra-trail de montagne à Chamonix (Rappel ici pour les nouveaux), il ne rêvait que d'une chose : revivre ces instants magiques mais avec moins de souffrances, d'où l'entraînement intensif qu'il s'infligeait !
(Perso je suis bien consciente du paradoxe de cette phrase genre pour pas souffrir une fois dans l'année t'en chies tous les jours 1h30 à 3h !!! Mais lui, ça lui passe à des kilomètres au dessus de la tête ! lol)

Nos maigres finances ne lui permettaient pas de parcourir la France comme grand nombre de coureurs, allant de courses en courses... Non pour lui c'était une grosse course de montagne par an... Calée avec les vacances familiales, pas deux...UNE !!! Alors il la préparait soigneusement cette course qu'il ne fallait pas rater...

Mais depuis, la vie ne lui a pas fait de cadeau !!!
• En 2008... Il a fait un malaise cardiaque peu après le départ (article ICI et verdict médical LA , la faute à un médicament aux effets secondaires hallucinants...)
• En 2009 : Une violente crise de fibromyalgie à quelques jours du trail le clouait au lit (lecture par ici)
• En 2010 : Tout allait bien, on y était prêt à prendre le départ, sauf que les conditions météorologiques étaient tellement apocalyptiques que le départ a été purement et simplement annulé : sous des trombes et des trombes d'eau et de neige il était impensable de laisser s'aventurer les traileurs en haute montagne.
• En 2011 : Une intolérance au lactose lui a anéanti le ventre avant de prendre le départ du grand raid des pyrénées... Les intestins en feu, après avoir "fertilisé" la montagne à de nombreuses reprises au point d'en voir des papillons il a rendu son dossard au Kilomètre 30 très énervé et frustré !!!

Et malgré tout cela ma "tête de pioche de mari" s'est obstiné et entêté, persuadé que cela finirait par porter ses fruits un jour...

Alors quand à 1 semaine du départ de la course il a re-déclenché des fortes diarrhées occasionnant systématiquement une intolérance au lactose, (alors qu'il n'a rien eu de toute l'année et que la dernière était au même endroit un an plus tôt) il s'est cru maudit et a très sérieusement pensé à se faire "démarabouter" de quelque sort qu'on ait pu lui jeter !!! 

Sauf que cette année nous étions riches de nos expériences des années précédentes... L'intolérance au lactose, on gère maintenant !!!Et nous avons toujours toute notre pharmacopée naturelle avec nous,il a ainsi pu se blinder d'ultra-levure, charbon etc...
Il ne suffisait plus que de revoir toute son alimentation de course, (contenant  à 95% du lactose en plus ou moins grande quantité... Puis il fallait aussi prier pour que cela tienne !!! lol
Et ça a tenu !!!


A 5heures du matin sur la ligne de départ, des sandwichs de confiture plein son sac (Ben quoi ? Y'a pas de lactose dans la confiture !! lol)... Il était bien décidé à en découdre avec ces satanées montagnes et de préférences en 22 heures (Même temps que sur sa dernière course de montagne mais avec un terrain beaucoup plus technique qui ralentit fortement la progression!!!)


Quelques heures plus tard il pulvérisait son record horaire avec plus d'une heure trente d'avance sur la première barrière horaire d'Artigues (contre 15 minutes l'an dernier)  mais était très inquiet du réveil violent d'une blessure de son dernier trail... Grosse tendinite à la hanche quand il reste encore presque 4000 mètres de dénivelés positifs à grimper et 50 kilomètres à parcourir, ce n'est pas du tout gagné !!!!
Heureusement, j'avais ce qu'il fallait dans mon sac pour glacer la blessure et strapper la hanche...
Au pire il devrait abandonner au prochain ravitaillement mais au moins il serait allé plus loin que l'an dernier et en aura profiter encore un petit peu...
Au mieux, il avancera lentement mais sûrement et ira peut-être au bout ! Quoi qu'il en soit, y'avait rien à perdre puisqu'il était en forme, mais avait juste cette douleur qui se réveillait...


Quelques heures plus tard, nous l'avons retrouvé au Col du sencours, au pied du pic du Midi... Frais comme un gardon, avec une douleur qui n'avait pas empiré grâce au strap' et au froid...
Il est donc reparti pour l'ascension de ce satané Pic dont il rêvait depuis plus d'un an et ce avec une bonne marge de sécurité puisqu'il avait  2h15 d'avance sur le temps limite!!!
Auxquelles se sont greffées 20 minutes supplémentaires à l'arrivée au sommet du Pic...
Malheureusement les conditions météorologiques n'étaient pas vraiment favorables...


...Le brouillard à couper au couteau, la pluie... un vrai temps de ch'timi quoi !!! Du coup, question paysage c'était assez limité  et il faudra revenir pour découvrir les sommets et lacs de là-bas !!!



 A Tournaboup, toujours avec son amie montagnarde (et compagne de galère), il quittait le ravitaillement sous la pluie  (qui ne cessait plus de tomber depuis déjà une paire d'heures) et avec plus de 3h15 d'avance sur la barrière horaire... direction le tout dernier ravitaillement !!!


C'est là que les choses se sont un peu corsées...
Un passage de 20 kilomètres de montagne, sans assistance, sans secours, et même sans réseau téléphonique !!!
Alors lorsque sa copine s'est écroulée suite à un malaise il lui était impossible de la laisser en plan...
Pour ce qui était de prévenir les secours, il y en avait pour une paire d'heures, le temps de regagner le prochain ravitaillement et joindre les secouristes ...
Comme mon petit mari est très prévenant, il a toujours tout ce qu'il faut dans son sac, quit à devoir porter un petit peu plus lourd, cela peut toujours servir...
Il lui a donc porté assistance et l'a aidé a repartir à son rythme, "lentement très lentement" mais "sûrement, très sûrement" ;-)!!!
Il a ainsi laisser filer plus d'une centaine de traileurs... (sur 2 heures de temps :-(  ...)
Mais comme ils s'étaient promis de finir ensemble, ils allaient terminer ensemble, et ce peu importe le temps que cela prendrait puisque de toutes façons ils étaient large en barrière horaire...

C'est donc ensemble et en courant qu'ils ont terminé cette course en 19h30, soit 5h30 avant la barrière horaire, le classant ainsi dans la première moitié des arrivants!!!
Bien évidement, il n'a pu s'empêcher de clamer haut et fort son devenu célèbre :
"Bon le grand raid des Pyrénées... c'est fait !!! Y'a quoi d'autre à faire dans le coin ???"

Jamais je n'avais vu mon mari si frais après un 80 kilomètres...et encore moins en prenant en compte le facteur montagne et 5000mD+ !!!
Il est rentré à l'appartement dans le normal, s'est offert une grosse goinffrade d'oeufs au plat, de riz, de jambon etc... S'est pris une bonne douche, a regardé et commenté toutes ses photos pour ne se coucher que 3 heures et demi plus tard...bref... Il était difficile de croire qu'il venait de terminer un Ultra-trail !!!

L'objectif que Christophe s'était fixé sur la ligne de départ (22h) est donc largement pulvérisé, et encore plus si on prend en compte les 2 heures de retard suite à l'assistance portée qui abaisseraient sa performance à 17h30 et son classement au premier tiers !!!!
Preuve que la persévérance paye toujours un jour ou l'autre !!!
Bien des montagnards de là-bas ont franchi la ligne d'arrivée bien après lui, voir ont abandonné...
Et lui, le petit ch'timi qui s'entraîne au dénivelé vertical sur la passerelle SNCF de la gare, lui qui habite à 850 kilomètres des premiers hauts sommets... Il a mis une sacré piquette à des vrais montagnards gagnant ainsi le respect de nombre d'entre eux !!!


Voilà pourquoi cela fait maintenant15 jours que mon mari est coincé en position sourire, un sourire que rien ni personne ne parvient à effacer pour l'instant !!!

Alors??? C'est pas le plus fort mon p'tit mari ???

mercredi 5 septembre 2012

Résultats du concours de l'été...

Je vous avais promis le résultat du concours de l'été à la rentrée destiné à gagner ce superbe lot de débarbouillettes crée par M-ma-couche...


Le voilà !
Comme d'habitude j'ai effectué le tirage au sort sur le site Random.org qui est une main plus innocente que la mienne !!!
J'ai donc rentré tous les noms des participants par ordre de commentaire laissé, avec deux inscriptions comme promis lors d'un partage sur un réseau social...
La preuve en image...


Puis j'ai lancé le tirage au sort et the winner is....


ROSINE !!!
Donc Rosine, dès que tu me liras, je t'invite à m'envoyer par mail tes coordonnées postales que je puisse te faire parvenir tout ça !!!

Désolée pour les moins chanceux, j'espère que vous re-tenterez votre chance lors des prochains jeux !

mardi 4 septembre 2012

Rentrée vertigineuse !!!


Et voilà c'est la rentrée...
Le retour de vacances, la reprise de l'école, du travail aussi... Enfin...normalement !
Y'a deux jours nous étions encore à la montagne et là nous sommes reviendus dans notre plat pays... Brusque retour à la réalité !!!
Bien entendu j'ai plein de choses à partager, à raconter... j'ai des photos aussi et puis un tirage au sort à effectuer... (Demain promis!)

Mais tout cela risque d'être un peu ralenti par quelques ennuis de santé...
Rien de bien méchant mais néanmoins très handicapant...
J'ai ramené de mes vacances dans les Pyrénées un souvenir dont je me serais bien passée...
Une crise de vertiges paroxystiques aiguë !!!
J'avais déjà souffert de ces vertiges il y a quelques années, en était d'ailleurs né un article pour les soigner naturellement où je témoignais de mon expérience ultra-positive de kiné vestibulaire...
En effet, auparavant, je partais en crise des que je montais à plus de 500m d'altitude ou que j'attrapais un rhume ou une otite...
Avec toutes ces séances de rééducation vestibulaire je n'avais plus fait la moindre crise en 6 ans (contre trois ou quatre par an auparavant !)
Je pensais donc en être débarrassée définitivement... Mais ça c'était avant !


Cette fois encore, la crise s'est déclanchée en altitude, et je dois avouer que si je ne dépassais plus les 1400m dans les alpes, j'ai quasiment doublé ce chiffre lors de ces dernières vacances, et étant persuadée d'être guérie définitivement, j'avais oublié les précautions en vigueur que je prenais il y a quelques années (bouchons d'oreilles spécialisés)... Alors du coup je prends cher avec la plus violente des crises que je n'aie jamais eue !!!
Cela m'apprendra à me farcir le Tourmalet et ses cols voisins dans tous les sens possibles et imaginables !!!
Résultat, des que je suis redescendue en plaine tout mon univers s'est mis à chavirer sévère !!! Genre la méga grosse cuite mais qui ne s'arrette jamais...
Si appriori, ces symptômes ne sont pas graves, ils n'en restent pas moins très très handicapant !!!

Je suis désormais incapable de marcher sans me tenir à quelque chose ou quelqu'un, je me cogne dans tous les meubles, quand ce n'est pas contre les murs, je ne peux plus me baisser sans risque de m'étaler de tout mon long sur le carrelage... Exit la cuisine avec les casseroles d'eau bouillante ou les oeufs que je casse à côté de la poêle... Bref, l'enfer !  Et cela fait 72 heures que ça dure !!!


Bien évidemment, je suis allée voir mon médecin (pour obtenir la prescription du médicament qui atténue les symptomes mais qui ne semble pas très efficace cette fois-ci car si avant j'observais une diminution de 75% des vertiges là j'en suis à peine à 25% avec double ration de cachetons ! :-(  !!!  Tout cela uniquement  en attendant que le corps reprenne le dessus et que les choses rentrent dans l'ordre d'elles-même ce qui devrait prendre trois semaines... /C'est pas comme si j'avais l'habitude non plus ! lol/
Mon médecin qui a halluciné en me voyant tituber jusqu'à lui dans le couloir, qui a fini par m'épauler jusqu'à sa table de consultations...
-"Et oui docteur, je n'ai encore une fois, pas fait les choses à moitié et pour ne rien vous cacher, je tiens un de ces mal de mer depuis 3 jours !!!!" lol

Au regard de la violence de la crise, j'ai eu droit aux manoeuvres libératoires (celles en photo dans l'article) + d'autres manipulations et je dois maintenant laisser tout cela reposer en restant allongée pendant 48h et ne me lever que pour le minimum !!!
Sur le coup j'ai cru qu'il plaisantait jusqu'à ce que tombe la menace:
- "Au regard de la violence de votre crise , si cela ne va pas mieux sous 48h je me verrai dans l'obligation de vous faire hospitaliser..."
- Hospitaliser ??? Comme euh... à l'hopital ??? ARGLLL !!! D'accord, vous avez gagné, je vais être sage ! Même que je prendrai tous mes comprimés, c'est promis docteur !!! ... Combien ???...  14 par jour !!!!!  Euh.... ben d'accord, va pour 14 alors !!!! Oui Ok je me ferai aussi remplacer pour ma réunion de Greenpeace demain soir... :-(((

Voilà comment on se retrouve un jour de rentrée des classes allongée  dans son canapé avec le devoir d'y rester... obligée de s'y reprendre en 8 fois pour écrire ces malheureuses lignes car la stimulation visuelle occasionnée par la lecteure de mes écrits me donne elle aussi le tourni !!!
Je ne vous dit pas comment seront recouverts les livres des gnômes demain matin ! Va y avoir du scotch de biais !!!! lol

M'enfin, je ne perds pas mon sens de l'humour, même si je m'inquiète très sérieusement de mes montagnes de linge sale des vacances qui s'accumulent dans la salle de bain et qui, pour certaines, sont même encore au fond des valises !
Sur ce, je vais en rester là pour aujourd'hui car les enfants ne devraient pas tarder à rentrer de l'école... Eh! Heureusement que ma soeur est là pour les conduites car sans quoi la moitié de la ville me jurerait ivre morte sur le chemin des maternelles !!!
Néanmoins je ne couperai pas aux traditionnels questionnaires de rentrée des classes, à la montagne de livres a recouvrir, aux attestations d'assurance scolaire à retrouver, aux chèques pour les coopératives à signer, aux dates à noter etc etc... La soirée va être longue et si les autres années, ces tâches me filaient déjà le tourni ce soir je sens que la mer sera particulièrement agitée !!!

Bonne rentrée à tous et toutes et à demain !