mardi 22 octobre 2013

Je l'ai fait ! Je l'ai fait ! JE L'AI FAIT!!!

Il y a 14 ans lorsque j'ai découvert la vallée de Chamonix, en me promenant en ville j'ai tout de suite été fascinée par un paysage bien particulier sur les cartes postales...
Celui du lac blanc, un lac d'altitude situé à +2300m pile en face de la chaîne du Mont-Blanc... Et je m'étais jurée d'y monter !!!
Depuis 1999, chaque fois que je viens à Chamonix, à savoir une ou deux fois par an, je m'émerveille sur ce paysage inaccessible pour moi...
Oh ce ne sont pas les tentatives d'excursions qui ont manquées...
Chaque année, lors de chaque séjour je me suis cassée les pattes dans la première montée... Son dénivelé, ses pierres, ses racines, le versant le plus raide de la vallée... 
Le panneau au départ du village donnait 3h30 de marche pour y parvenir mais l'expérience m'a appris que ce genre de panneau est destiné aux bons marcheurs et que leurs timing ne sont jamais les miens...
D'autant plus que si le début de la randonnée se situe en moyenne montagne, on arrive assez vite en haute montagne et on n'y progresse pas aussi facilement ...
La meilleure année j'ai bloqué à 1h de montée alors comment en envisager le quadruple au bas mot?
Une année obsédée par ce lac  j'ai même tenté une ascension en effectuant le premier tronçon en télécabine afin de m'épargner les 1000 premiers mètres de dénivelé mais ce fut chose vaine puisque je ne savais pas progresser dans les chemins escarpés d'altitude et que mon surpoids était encore plus handicapant à  plus de 2000mètres, là où l'oxygène se fait déjà plus rare, surtout pour les pauvres ch'timis que nous sommes...

Et puis cette année, avec les 10 kilos que j'ai déjà perdu depuis  que mes allergies ont été diagnostiquées, je me suis dit que c'était l'année ou jamais pour le tenter... Enfin pour tenter de pulvériser mon record et de monter au moins jusqu'à l'altitude où Christophe croise les chamois en grimpant s'entraîner , à savoir la moitié du chemin ... Ce qui serait déjà très difficile!

Je suis partie à 10h du matin avec Lola (la meilleure grimpeuse de la famille après Christophe resté garder les deux plus petits)
Dans le gros sac à dos, des provisions pour une journée d'efforts en montagne, beaucoup à boire, du sucre, des vêtements chauds pour la haute montagne, la couverture de survie, le miroir de secours, l'oxymetre pour vérifier mes constantes en altitude et une petite pharmacie d'urgence...

Des la première côté je fus rattrapée par mes démons et ils ne m'ont pas lâchée des 4 interminables heures d'ascension...

Mon petit diable bien assis sur mon sac à dos me hurlait que je n'étais pas capable, que jamais je n'y arriverais, que je m'emballais d'avoir perdue 10kilos mais que cela ne faisait pas de moi une grande sportive capable d'un tel exploit... Prenant à témoins tout à tour mon souffle court, mes crampes, mes suées... 
Mon petit ange, qui d'ordinaire sait argumenter et contrer ce mauvais esprit était aux abonnés absents et Chaque pas vers le sommet était un combat et une victoire sur ces phrases qui tournaient en boucle dans ma tête ... Combat à regagner le mètre suivant !!!

Une fois parvenue à mi-chemin dans un état de fatigue déjà bien avancé le panorama qui s'offrait à nous fut le moteur des deux dernières heures d'ascension...


Et si parvenir à 2000m d'altitude fut à mon niveau un véritable exploit, je n'avais alors aucune idée de la difficulté qui nous attendait pour gravir les 300 derniers mètres avec les 3/4 du temps, dans les passages ombragés, de la neige jusqu'aux genoux qui ralentissait considérablement la progression !!!

Je ne vous raconte même pas ce que j'ai pris dans les oreilles par mon petit diable littéralement déchaîné pour me faire rebrousser chemin...
Je suis allée jusqu'à crier dans la montagne que NON ! Je ne renoncerai pas ! Que je n'en avais pas autant chié pour monter jusque là pour une fois encore renoncer, que cette année c'était MON année et que j'y accrocherai cette immense victoire contre moi même !!!

J'ai gravis les derniers mètres dans le même état (ou presque... État ressenti aumoins !) que les alpinistes sur les voies de l'Everest cherchant leur oxygène et incapable de grimper plus vite qu'au ralentit mais je l'ai fait !!!!
Après 14 ans d'échecs et de persévérance, j'ai réalisé mon rêve !!!

Contempler le lac blanc...


Si! Si ! C'est moi qui ai pris la photo...
La preuve...


(Bon la parka orange fluo c'est celle de Christophe pour la haute montagne hein! 
Entendons nous bien sur ce point ! ;-)

Une fois sur les berges du lac je suis restée incrédule juste émerveillée par la vue qui s'offrait à moi...

Malheureusement, avec le temps passé lors de la monté et vue la technicité des chemins nous ne sommes restés qu'une demi-heure au sommet sachant que la redescente ne serait pas franchement plus courte que l'ascension au risque de chutes vertigineuses...

C'est donc comblée que j'ai entamé ma redescente tombant nez à nez avec un troupeau de bouquetins au détour d'un gros rocher...

Je ne sais pas lequel de nous deux a eu le plus peur...


Les femelles se sont livrées à une véritable séance de photos gratifiant cette journée magique d'une
Fabuleuse cerise sur le gâteau !!!


 La descente fut au moins aussi interminable que douloureuse et c'est en un peu plus de trois heures et plus vraiment lucides que nous avons rejoint le village...

Une fois rentrée à l'appartement, écroulée dans mon canapé j'ai réalisé mon exploit et ai fondu en larmes de joie ne cessant de répéter "je l'ai fait ! 14 ans que j'en rêvais et je l'ai fait !!!" 
Du bonheur à l'état brut...
Le sourire coincé sur mon visage pour des semaines  avec un stock de souvenirs merveilleux de cette ascension inespérée et de ses rencontres magiques...
Et surtout une certitude encore plus grande : il ne faut jamais abandonner un rêve !!! JAMAIS !!!

2 commentaires:

kat 77 a dit…

RHOOOOOO MA FOFIIIIIIIIIIIE !!!!!!!

mais ...... BRAVO !!! BRAVO !!!! BRAVO À VOUS DEUX !!!!!!!!!!!!
qu'est-ce que je suis contente pour toi !!!!! pour vous !!!!!
Mais QUELS SOUVENIRS !!!!!!!!

du coup, tu m'as emmené avec toi et j'ai vu le lac blanc, curieusement sans difficultées de quoi que ce soit ... hihihi...

merci pour ton partage...
également pour la jolie morale de la fin...

BISOUS !!!!!

Megg Atelier a dit…

merci pour le partage de ce merveilleux paysage, bravo bravo, je te félicite, tu as été au bout de ton choix et en plus tu fais partager