lundi 16 novembre 2015

Lundi pas tout à fait comme les autres...

Lundi matin - 9h - je renoue avec mon clavier après un week-end hors du temps.
Un week-end où j'avais prévu plein de choses à lire, à écrire, à créer et pendant lequel je n'ai quasiment été en état de rien...

Alors hier soir je me suis secouée en me disant  "Bon allez hop !!! demain c'est reparti !!!" mais ce matin je ne peux pas balancer sur la toile les articles que j'avais prévu comme si rien ne s'était passé ce week-end...
Je trouverais cela presque indécent de nier le trouble, le doute, les inquiétudes, la colère et tout ce tumulte de sentiments qui se bousculent dans nos coeur et nos têtes depuis cette soirée du 13 novembre. Ce matin, comme hier d'ailleurs, nous avons choisis d'éteindre la télévision et de couper court au lavage de cerveau entrepris par les médias...
Je publiais hier sur facebook ces quelques lignes qui ne sont pas de moi mais qui auraient pu l'être si je n'étais tombée dessus au moment où je m'apprêtais à les écrire...
"Coupez la télévision, le lavage de cerveau est en cours pour plusieurs jours maintenant. Les plus faibles vont devenir fous psychologiquement et malades. Ils vont vouloir répandre la terreur et l’émotion au sein de la population pour mieux la contrôler (ils font tourner en boucle des vidéos à la télévisions des tirs, des bombes, des cris des gens terrifiés etc. Quel est le but hormis servir du spectacle?). N’alimentez pas l’égrégore de la peur, restez en équilibre et gardez les hautes vibrations, c’est important. La résistance doit montrer l’exemple. Ne vous laissez pas manger par l’émotion comme en janvier et raisonnez réellement avec votre tête." C'est exactement cela ! Ne pas alimenter l'égrégore de la peur... "La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance." /Oui je cite Yoda maintenant :-P / Vendredi matin mon petit mari coincé dans les embouteillages de l'opération escargot des médecins entendait justement un reportage à la radio qui disait que pour 17% de la population Française, la principale préoccupation était le Terrorisme !!! Pas leur épanouissement personnel, celui de leurs enfants, pas de projets particuliers, pas leurs loisirs ni leur prochaine destination de vacances... Non ! Le TERRORISME !!! Ah ils font fort les médias !!! Et ce alors même que cette année, en comptant les tristes événements du week-end, en additionnant ceux de Janvier, En revoyant les chiffres à la hausse ... Allez 160 personnes sont mortes suite à des attaques éclair, il n'en reste pas moins qu'en France 3384 sont mortes sur les routes en 2014, tandis que 750000 Français ont été infectés par des maladies nosocomiales en France et 4000 en sont décédés... La grippe a quant à elle occasionné une surmotalité de 18300 décès l'an dernier... Mais ces chiffres là, aucun média ne leur accorde plus de quelques secondes d'antenne. Alors je ne vous écris pas cela pour vous faire flipper encore plus et participer à mon tour à la hausse de la consommation d'anxiolitiques nationale... Je partage mon regard sur les choses pour vous aider à relativiser... Bien sûr, c'est terriblement triste, mais il ne faut pas céder à la panique qui sert des intérêts qui ne sont pas les nôtres... Un peu plus haut, j'ai écrit que j'avais coupé la télévision ce matin... Je l'ai coupée  après l'avoir allumée quelques minutes pour m'assurer que l'information n'avait pas évoluée funestement et ce que j'ai entendu ce matin  a bien failli me faire fondre en larmes...
La France a lancé sa "réponse impitoyable" promise par Le président avant hier.
Comprenez elle a bombardé cette nuit.
Cette nuit, mes impôts se sont encore transformés en bombes meurtrières alimentant encore d'avantage la spirale de violence et de haine...
Les marchands d'armes se frottent les mains et se remplissent les poches... 8,5 milliards d'euros  de ventes entre Janvier et Août 2015 ce qui fait de cette année  une année record, et l'année n'est pas finie...  
L'escalade de la violence n'a jamais été une solution. Elle ne présage que des jours plus sombres encore et les médias n'essayent même plus de nous le cacher... Ils nous préparent psychologiquement à d'autres frappes, d'autres attentats, d'autres morts...
La Syrie est le théâtre de ces scènes de guerre et la censure est quasi totale sur ce qui se passe là-bas et qui peut bien pousser des millions de personne à prendre les routes ou à prendre les armes.
Tout ce que l'on sait c'est que cette nuit encore des bombes Françaises ont tuées en Syrie.

Ce matin je suis profondément triste et meurtrie mais je suis aussi et plus que jamais en colère !
Je ne suis pas en colère contre ces enfants de 15 ans qui viennent se faire exploser aux portes du stade de France, je ne suis pas en colère contre ces familles de migrants comme les médias les appellent mais que je préfère appeler "réfugiés de guerre" qui veulent juste survivre...
Je suis en colère contre nos dirigeants au sang plein les mains qui ont passé le week-end à s'indigner de toute cette violence sous les rampes de projecteurs et aux micros des journalistes et qui dans le même temps utilisent notre argent, et quand on voit qu'un missile coute entre 10000 et 250000 euros, je vous laisse calculer le prix d'une nuit de bombardement comme celle qui vient de s'écouler !!!  Tout cela pour faire la guerre en notre nom pour servir leurs intérêts financiers  (Gaz - pétroles - armes etc...)!

Comment osent-ils présenter leurs condoléances aux familles des victimes hier et ce matin annoncer fièrement qu'ils ont fait de nouvelles victimes en Syrie ???



Mais ce lundi je suis surtout profondément triste... Et je prie...
Je ne prie pas pour Paris...
Je prie pour ces hommes et ces femmes partis si brusquement, je prie pour que leur âme rejoigne la lumière...
Je prie pour que la peine des familles des victimes soient plus douce...
Je prie pour les victimes de la guerre à travers le monde... Au congo, à Beyrouth... et partout dans le monde où le sang d'innocents coule...
Je prie pour que nos décideurs cessent de se laisser aveugler par leur soif de pouvoir et de puissance...
Je prie pour que l'appât du gain cesse de corrompre les plus puissants...
Je pris pour que ce monde devienne meilleurs...
Ca fait un peu "sorti d'un bouquin des bisounours"... Mais je m'en fiche ! Et je continuerai de prier...




2 commentaires:

BRUNO a dit…

Oh comme vous dites si bien ce que j'essaie quant à moi de formuler tant bien que mal !

hildegarde a dit…

Je te suis tout à fait dans ton raisonnement, et je me retrouve vraiment dedans.
Merci Fofie de mettre des mots sur ce que je ressent.
Le maitre "pognon", j'ai ai par dessus la tête.
Et oui, on n'a vécu l'horreur, mais pour certains c'est tous les jours. Et je ne comprends pas comment l'on peut cautionner ceci.
Je ne suis pas la France, ni Paris, et encore moins notre gouvernement. Je suis humain!Et j'aimerai redevenir paix et amour...