dimanche 22 mai 2016

Les dangers d'un régime sans gluten et sans lactose (Du vécu!)

Je pense pouvoir affirmer que comme beaucoup de personnes, ce n'est pas par plaisir que j'ai décidé un jour d'arrêter de manger de la baguette encore tiède avec du beurre demi-sel fondant dessus trempée dans un bol de chocolat chaud, des viennoiseries, des coquillettes au gruyère... Bref toutes ces choses délicieuses remplies de gluten et de lactose.

Ce qui me suivent depuis plusieurs années savent qu'il y a 3 ans maintenant j'ai développé de violentes intolérances alimentaires qui quand elles ne me défiguraient pas, m'empêchaient de respirer...

Lors de l'éviction radicale de ces deux catégories d'aliments ma vie s'est sensiblement améliorée, j'ai perdu pas loin de 20 kilos sans me priver puisque je continuais de manger des pâtisseries, des crèmes desserts etc... Mais juste sans lactose. Tout un tas d'autres petits maux tels que des allergies au soleil où aux piqûres d'insectes ont également disparues du jour au lendemain...
Bref j'avais l'impression de revivre et je savais précisément pourquoi je suivais ce "régime alimentaire"...

Alors là je vous résume 1 an et demi en quelques lignes mais tout ne s'est pas passé aussi simplement...
Bien sûr il y a eu le manque, les craquages payés très cher, la nette amélioration puis soudainement une grosse dégradation liée au phénomène de détox puisque maintenant qu'il était privé de poison, mon corps pouvait enfin commencer à nettoyer toute la charge toxique accumulée pendant plus de 30 ans...


Mais au final la santé était revenue bien meilleure qu'auparavant... Si ce n'était que j'avais cette impression de "payer de plus en plus chers mes écarts alimentaires"...

Et puis au bout de 2 ans et demi les choses ont commencé à se dégrader sérieusement...
Mon poids s'est remis à grimper de manière totalement irrationnelle, je n'avais rien modifié à mon régime et pourtant je grossissais, kilo après kilo...
Les allergies alimentaires ont commencé à revenir, de plus en plus nombreuses et de plus en plus fortes... Allant jusqu'aux vertiges, maux de tête, étourdissement...
Je ne comprenais plus rien!

En décembre dernier j'ai perdu plusieurs fois connaissance de manière aussi soudaine qu'imprévisible... Je me suis sentie très faible, très fatiguée et il m'a fallu quelques semaines pour percuter que ces malaises arrivaient chaque fois après la prise de fruits à coque... Je ne m'attendais pas  à ce type de réaction (Je connaissais l'eczéma, l'asthme, la prise de poids, l'urticaire.... mais pas les pertes de connaissances et vertiges violents.) J'étais repartie dans une spirale d'évictions et de privations.... bien plus grave que précédemment car elle me privait désormais d'aliments nutritionnels importants, les amandes, noix, noisettes étant devenues indispensables à mon équilibre.
A peu près simultanément j'ai commencé à avoir des difficultés de repérage dans l'espace, difficultés à faire la mise au point lorsque je me trouvais dans des grands espaces et cela ne s'est pas arrêté là... J'étais confuse mentalement, je perdais le fil de mes pensées, m'interrompais au milieu d'une phrase soudainement incapable de la terminer, je ne trouvais plus mes mots, répétais les mêmes en boucle sans trouver la suite...

Bien sûr au regard de tous ces symptômes j'ai filé chez le médecin ! Non parce que des boutons quand on prend du lactose c'est une chose mais là que mes facultés mentales étaient affectées, c'était autrement plus grave...
Après avoir vérifié mes constantes, le médecin conclut à un surmenage et une accumulation de fatigue et il me prescrit beaucoup de repos...
Je me reposais, mais les symptômes ne diminuaient pas.
Alarmée par des épisodes de confusions mentales accompagnés de vertiges importants j'ai appelé mon médecin en urgence le faisant chanter "Soit vous me prenez dans les 2 heures, soit je vais aux Urgences"...
Très sérieusement, j'avais vraiment peur d'avoir une merde au cerveau, tumeur, anévrisme ou que sais-je encore et j'avais peur de vivre en sursis. Jamais de ma vie je n'avais été dans un tel état et je me faisais vraiment très peur.
La merde au cerveau était bien là mais elle ne ressemblait pas à ce que j'imaginais à l'époque... Je ne savais pas encore l'ampleur de ce que j'allais découvrir.
Le médecin me reçut en urgence, pour contrôler toutes mes constantes, un examen cardiaque approfondi, doppler etc... Il n'y avait rien ! Jamais rien à aucun examen !!! Et pourtant j'étais à coté de mes pompes tout le temps et je n'étais plus que l'ombre de moi même...
Le médecin et mes proches me disaient que j'étais trop épuisée par mon fils qui traversait lui aussi un épisode très difficile divisant nos heures de sommeil par deux quand ce n'était pas par trois et que c'était normal... D'ailleurs tous mes examens étaient normaux!!!

Mais je me connais, j'avais déjà traversé des périodes de fatigue extrême notamment aux naissances des enfants, j'en étais arrivée à tout noter sur des post-it collés dans toute la maison car j'oublias tout mais jamais je n'avais eu un tel état de confusion mentale... je n'était plus que l'ombre de moi-même au niveau intellectuel et j'en avais pleine conscience !!!
Je luttais chaque instant pour suivre le fil de ce qui m'entourait... J'avais du mal à suivre une conversation, je n'étais plus capable de prendre la parole en public et dû renoncer à mes activités de leader en milieu associatif étant devenue incapable de faire des phrases plus longues que "sujet verbe complément"...
Et une fois de plus je me retrouvais seule face au corps médical qui me certifiait que tout allait bien simplement parce que eux n'avaient pas trouvé la cause du dysfonctionnement !!!

Les trois premiers mois de 2016, je n'avais jamais passé autant de temps sur internet de toute ma vie !
La journée je faisais des recherches sur ma santé et les soirées et nuits je cherchais pour les maux de ventre de Nahélé...

Mes symptômes me ramenaient très souvent à la candidose mais j'ai toujours pensé que toutes les maladies avaient tous les symptômes de la candidose ou l'inverse.
Et pour moi un mal qui regroupe autant de symptômes aussi divers que variés c'était un peu comme un médicament capable de guérir tous les maux... A savoir une sorte d'arnaque!

Alors bien sûr je suis allée sur internet, j'ai lu des sites qui proposaient des tests  pour savoir si nous étions infestés de candida albicans, j'ai coché plein de lignes aussi diverses que variées tels que maux de tête, problèmes digestifs, fatigue... Mais qui ne rencontre jamais ces maux ???
Tout le monde serait donc infesté de candida mais tout le monde n'était pas pour autant devenu incapable de réfléchir correctement, de se concentrer, de tenir debout sans tanguer ou de tenir une conversation normale!!!

Mais j'ai tout de même approfondi mes recherches sur la candidose et ce que j'ai découvert était effrayant!!!
Les candida albicans vivent dans tous les intestins, en quantité limitées  au milieu du millions que dis-je du milliards d'autres bactéries intestinales...
Parfois, les candida prennent le dessus sur les autres bactéries et on appelle cela la candidose...
Parfois plus rare, les candida ne se contentent pas de vivre dans les intestins et décident de migrer dans d'autres parties du corps occasionnant là aussi d'autres troubles (les mycoses vaginales étant une des plus fréquentes.... Que moi j'avais toujours avant mais plus jamais depuis que je les soigne naturellement dès les tous premiers picotements gave à l'astuce de ce lien :
http://et-si-on-changeait-le-monde.blogspot.fr/2011/08/soigner-une-mycose-vaginale.html )

Parfois plus rare encore, les candida albicans qui sont des gentilles levures, se transforment en vilain mycélium, passe dans le sang, et donc se déplace dans tous les organes vitaux, et là ça commence à craindre grave!!!
Alors je vous simplifie l'explication,  mais une fois transformés en mycélium, ils possèdent de longs filaments  qui transpercent par exemple la barrière stomacale  et permettent ainsi aux aliments de passer dans le reste de l'organisme avant même leur digestion occasionnant au passage une réaction immunitaire violente pour tenter d'enrayer cet empoisonnement et on se retrouve ainsi avec des violentes intolérances alimentaires avant même que l'aliment n'ait eu le temps d'atteindre les intestins...
Et puis il y a les dégats faits par ces mêmes filaments au niveau du cerveau... Et devinez quels sont les symptômes??? Eh oui! Vertiges, confusion mentale etc... etc...

Mais ? Mais? Cela ne tenait pas la route, il me semblait que les candidas albicans ne se nourrissaient que des débris du gluten et moi je n'en consommais quasiment plus depuis deux ans? Sauf si ils migrent parce qu'il n'y a plus assez à manger et que surtout il n'y a plus les bactéries qui les régulent !
Et devinez quelles sont les bactéries qui régulent les candidas albicans ???

Les bactéries lactiques !!! Celle que j'ai enlevé de ma consommation en retirant le lait !!! Et wé !!!

Donc on résume... Le lait c'est pas bon pour la santé (ça ce n'est pas remis en cause!) mais dans le lait il y avait des bonnes choses : les bactéries lactiques, lactobacilles, bifidus &Cie...
Et en stoppant le gluten et le lactose, j'ai supprimé l'apport de bonnes bactéries qui luttent contre les mauvaises et j'ai cessé de nourrir ces mauvaises les forçant à l'exil ! Mais à part ça tout va bien !!!
Cela a mis des mois...Deux ans même... Mais aujourd'hui je prends très très cher!!! :-(

Alors pourquoi j'écris cet article ???
Non pas pour vous dire de reprendre le gluten et le lactose...
Mais pour vous dire , que dis-je vous HURLER D'ARRETER LE GLUTEN ET LE LACTOSE, OUI ! MAIS AVEC UNE PRISE RÉGULIÈRE DE BACTÉRIES LACTIQUES !!!

Afin d'éviter d'en arriver à mon état de santé où je suis tellement infestée de candida dans toutes les céllules de mon corps que je ne peux même plus m'offrir le luxe de prendre un traitement chimique ou naturel à base d'huiles essentielles qui viennent tuer toutes les bactéries pour réensemencer après car en mourant les candidas albican libèrent plus de toxines qu'en vivant et donc une mort généralisée libèrerait trop de toxine dans le corps qu'il puisse en gérer et cela me rendrait encore plus malade ! Il faut donc y aller progressivement et cela va durer plusieurs mois....

Si vous pensez souffrir des mêmes symptômes que moi, je publierai dans les jours à venir une série d'articles fruits de toutes mes recherches approfondies et issus de mon expérience pour

- Vérifier qu'il s'agit bien d'une candidose dont vous souffrez, avec les test à réaliser chez vous... des vrais test, concluants et fiables

- Faire le plein de bactéries lactiques, mieux : les "élever" chez vous à moindre coût

Et enfin  : se débarrasser de cette merde ad vitam aeternam!!!

Beau programme n'est ce pas ? ;-)





10 commentaires:

Béalapoizon a dit…

oh purée !!!! et du coup ça va mieux tes vertiges ?

Fred Doucet a dit…

Pff c est chaud didon. Digne d un Dr House �� bon courage . J aime bien lire tes posts même si je n ai pas les pb que tu as. Enfin tu as trouvé de quoi tu souffrais tu vas effectivement pouvoir te soigner. .. affaire à suivre donc...

Anonyme a dit…

Ben dis donc, quelle découverte !

Est-ce que je peux mettre ton article en lien sur "vivons cru", d'une part pour information et d'autre, pour ouvrir le débat ?

Melilu.

Framboise a dit…

Bonjour,je serai vous je passerais à 80% cru avec des jus lactofermentes

Framboise a dit…

Bonjour,je serai vous je passerais à 80% cru avec des jus lactofermentes

Framboise a dit…

Je me permets de vous conseiller de tester l alimentation à 70% crue avec des jus lactofermentes.cette alimentation alcalinise le corps et empêche de se trouver confrontée à ce problème.et commencer par un petit jeune(avec un accent😉mais je ne parviens pas à le trouver sur mon clavier)ce serait top!

séverine a dit…

Bonjour, je te remercie pour le partage de ces deux derniers jours de tes expériences aussi bien celle de ton fils, que la tienne. JE vais les relire plus tranquillement parce qu'elle sont riches en information et en expérience.J'ai beaucoup aimé la première phrase de ton article, ce n'est pas par plaisir que j'ai décidé d'arrêter de manger du gluten...c'est tellement vrai... Merci pour ton blog.

Philomène a dit…

Merci pour cette information, hâte de lire la suite!

Anonyme a dit…

Salut,

Dis donc, j'aimerais beaucoup que tu partages tes sources les plus intéressantes.

Merci,

Laëtitia D.

Anaé a dit…

bonjour
votre article m'a beaucoup interesséecar je vis à peu près la même chose;;;;
j'attends avec impatience la suite que vous nous promettez car j'aimerais beaucoup en savoir plus et savoir quoi faire
Merci et bon courage
Anaé