lundi 15 octobre 2012

Tribu en deuil...

Vendredi après-midi notre Lilou s'est endormie dans son panier et ne s'est plus réveillée...
La durée de vie moyenne de sa race était de 10 ans, l'espérance de vie maximale était de 13 ans et elle marchait sur ses 15 ans... Fièrement.

15 années de vie à nos côtés... Plus que la moitié de la vie dont je me souviens pleinement...
Et tous ceux qui l'ont connues savent à quel point elle était présente et unique...
Et pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance de la connaître... Lilou c'était:


Ma bull-terrier qui faisait si peur à tous ceux qui ne la connaissaient pas mais qui a pourtant appris à marcher à mes 3 enfants leur servant tour à tour de trotteur ou de déambulateur avec toujours la même patience que ce soit pour le petit dernier y'a 4 ans qu'avec la première y'a 12 ans...
Lilou qui ne tolérait pas que l'on laisse pleurer un enfant dans la maison et qui avait fini un jour par s'interposer entre le baby-sitter et Lola qui pleurait trop à son goût en notre absence... poussant le baby-sitter à nous appeler tout paniqué parce que le chien qui s'était interposé entre les deux ne le laissait plus approcher le bébé sans lui grogner dessus...
Lilou aussi qui nous a fait les pires dégâts... 
Elle qui trouvait que la décoration de la maison était tellement plus jolie avec des rideaux déchirés à 1m50 du sol et qui s'était appliquée à les déchirer tous à la même hauteur une après-midi où nous lui avions fait l'affront de partir nous promener sans elle..
Elle qui pensait qu'il était inutile d'utiliser un ouvre-boîte pour une conserve puisqu'il lui était si simple de les ouvrir avec les dents...

Lilou c'était...
• "Ma bull" comme bulldozer que rien n'arrêtait sur son passage, non même pas quelques chaises ou une table si elle avait décidé de passer à un endroit et pas un autre... Et qui savait se montrer si douce avec les enfants en bas âge, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les handicapés...
• "Mon chien" qui ne supportait pas qu'un invité ne l'aime pas ou ait peur d'elle et qui avait dans son répertoire des numéros de charme incroyables pour se faire aimer et qui ne lâchait rien tant qu'elle n'avait pas obtenu des gros câlins... Oui oui! même des phobiques des chiens... Et le mieux c'est qu'elle est toujours parvenue à ses fins !


• "Mon cochon" qui prenait un plaisir non dissimulé à se rouler dans la première flaque de boue venue...,
• "Ma cochonnerie" quand elle a comprit qu'il y avait des boules de Noël en chocolat dans le sapin pour les enfants  et qu'elle s'est mise à toutes les croquer une par une, et pas que celles en chocolat.... Oui! Oui ! Même celles qui cassent... Et chaque fois qu'elle en explosait une elle repartait en quête de la prochaine qui serait peut-être chocolatée... on ne sait jamais !

Lilou c'était aussi, "ma saloperie de chien" les fois où elle se faufilait en douce dans le jardin pour aller manger les fleurs que l'on regardait pousser pendant des mois... Puis elle revenait absolument l'air de rien avec encore des pétales de tulipes qui dépassaient des babines !

Ma Lilou qui nous a toujours suivi partout parce que dans la famille, nous avons toujours emmené nos animaux partout... Excepté ces dernières années ou le froid et le dénivelé de la montagne la faisaient trop souffrir et qu'elle partait donc en vacances au bord de la mer chez ma maman...
Elle qui chassait les poissons dans les criques de Collioure, les lézards et les grenouilles sur les rives de l'Ardèche, les chevaux à la mer (Comment ça ils sont trop gros ??? Ben elle et son pote Horace ne trouvaient pas !)...

Lilou qui a partagé la vie tour à tour de
• Samantha, notre cochon Vietnamien qui pour le coup était plus cochon qu'elle ! lol
• Tao, un autre bull qui a vécu quelques mois avec nous et qui nous a quitté trop tôt lui aussi...
Ginger notre cocotte qui poussait jusqu'à manger dans sa gamelle ou pondre dans son panier !
Et puis il y a eu tous les animaux en convalescence à la maison que ce soit les poules, canards, tortues...

Lilou qui a fait mentir le meilleur Vétérinaire de Lille qui nous jurait qu'elle ne passerait pas l'hiver... 2007 !!!Ni celui de 2008, ou de 2009 d'ailleurs... En 2010 il ne disait plus rien... et en 2011 il plaisantait qu'elle nous enterrerait tous !
A force de la voir ainsi repousser les limites du temps nous avions fini par y croire nous aussi à notre "highlander de cochon" qui avait beau être devenue sourde comme un pot, diabétique, sénile et incontinente, continuait néanmoins de voler sur la table une tartine de pâte à tartiner dès qu'elle en avait l'occasion... parce que Lilou et le Chocolat, c'était une bien grande histoire d'amour !!!!

A 6 mois, elle engloutissait la boîte de prâlines destinée aux déménageurs pour les remercier de leur aide... Oui avec tous les papiers d'aluminium !!!
On a d'abord pensé que ça allait la tuer et l'avons veillée inquiets, mais finalement elle n'a fait de "déféquer pré-emballé" pendant quelques jours... Et a sans doute dû avoir un peu mal au foie, mais ça elle ne l'a jamais montré... et puis cela n'a pas suffit à la calmer puisque quelques semaines plus tard elle récidivait en dérobant dans un sac de course une tablette de Côte d'Or au lait (Ben quoi ??? C'est mon chien ! Il sait ce qui est bon !!!)
Et ce n'était là que le début d'une longue série de petits larcins... Avec une grande préférence pour les chocolats de Noël des enfants... ex aequo avec ceux de Pâques !!!
Tant et si bien que lorsque nous l'avons enterré avec les enfants et que nous leur avons demandé ce qu'ils souhaitaient lui offrir comme dernier cadeau ils se sont concertés et la réponse fut aussi rapide qu'unanime : Du chocolat !
Voilà comment notre Lilou s'est retrouvée en route pour une autre vie avec en sa possession une tablette de chocolat au lait, 1 oeuf Kinder (ses préférés), des Ferrero Rocher et même des Mon chéri !!!
Elle se serait damnée pour pareil butin !!!

Ma Lilou dont la photo qui suit n'avait pas 2 mois et qui aimait tant faire la sieste au soleil sur la terrasse, a laisser derrière elle un vide immense... un gouffre pour elle toute seule !!!


Et comme si ce n'était pas déjà assez difficile de vivre avec son absence il faut en plus regarder nos enfants souffrir comme jamais...
De tous les apprentissages que nous leur avons dispensé, le deuil est sans doute le plus terrible de tous et mon petit homme qui ne comprend pas est inconsolable...
Les larmes ne cessent de couler de ses petits yeux gonflés et rougis...


Il veut juste la revoir encore et ne comprend pas pourquoi il ne peut plus... Alors le soir, il s'endort en pleurant et en serrant fort la peluche à l'effigie de son chien qu'il aimait tant, même si elle lui volait parfois ses BN !
Et moi je suis larguée face à tant de peine... Désespérée de ne pas réussir à sécher ses larmes, de ne pas trouver de mots qui remplacent l'absence, qui calment la peine comme le doliprane calme la fièvre...
Il va falloir du temps... 
Pour lui, pour eux, pour moi... Mais Putain que ça fait mal !!!!
J'en resterait là pour ne pas noyer mon clavier mais il y aurait encore tant à écrire...





9 commentaires:

Audrey a dit…

texte très touchant, j'en ai les larmes aux yeux, bon courage a toute la famille pour surmonter la tristesse de perdre un ami très fidèle.
Grosse pensée pour tes enfants qui garderont en mémoire, j'en suis sur, tous les bons moments qu'ils ont partagé avec leur chien qui a toujours été la pour eux. Une fois que les larmes s'arreteront de couler, les bons souvenirs resteront gravés.
Bises à tous

Unknown a dit…

<3 <3 <3 bisous

Anonyme a dit…

Salut la petite famille.

J'ai beaucoup pensé à vous ces dernières heures. Que c'est dur.

Je suis de tout coeur avec vous, car ma petite Vanille de 19 ans s'est éteinte le 18 juin dernier. Pffff.... Tellement difficile. Mais elle m'a fait un dernier cadeau. Je n'ai pas eu à décider quand ce serait la fin. Elle a fait une crise cardiaque devant la maison en chassant une souris. Je l'ai enterrée dans la forêt qu'elle aimait tant.

Pour ne pas me laisser aller, le jour-même j'ai imprimé et encadré la plus jolie photo de ma petite puce et je l'ai remerciée de tout ce qu'elle m'avait apporté. Il n'y a que les amoureux des animaux qui peuvent comprendre.

Pour que ma peine s'allège un peu, j'ai décidé qu'elle serait pour toujours l'ange gardien de la maisonnée. Et même ma petite Gaelle, ma nièce, lui demande de veiller sur nous. Ca lui fait du bien de penser que c'est un petit ange.

Je vous envoie plein, plein de courage à vous tous et vous embrasse fort.

Anne

hildegarde a dit…

Billet très émouvant.
Moi, enfin nous qui aimons les animaux, on les voit passer, et partir et ils nous laissent un grand vide.
Je pleure en lisant cet article, en pensant à tous mes amis à 4 pattes ou à 2 pattes qui nous ont quittés.
Rendez vous sur le Pont de l'Arc en Ciel (je mets le liens vers ce texte, il conduit vers le forum des chiens ou bull terrier noir et blanc est sur la banderole, signe du destin, ou simple coïncidence...)

Catherine a dit…

on sent bien tout l'amour que tu portais, que vous portiez toi et ta famille à ce chien ...
je vous envoie mes pensées dans cette épreuve...
Catherine

Maylis a dit…

Je pense fort fort à vous tous. Je sais comme vous aimez Lilou. De très très gros bisous à chacun

Nanaxx a dit…

Voilà un bel hommage à votre fidèle Lilou ! Les larmes me sont montées aux yeux ... C'était une très belle chienne qui a du vivre une belle et longue vie avec des maitres aimants ...
Courage à toute la tribu dans cette épreuve ...

kat 77 a dit…

Ah... je découvre...

Lilou faisait parti de mon histoire depuis 2 ans presque au même titre que toute ta petit famille... j'ai les boules !!!

Ne reste que le temps pour adoucir un peu ce grand chagrin...

Bises à vous...

kat 77 a dit…

Ah... je découvre la triste nouvelle avec moi aussi des larmes qui coulent sur mes joues...

Lilou qui partageait un peu de ma vie, comme ta petite famille depuis presque 2 ans maintenant... Alors j'ai les boules...

J'ai eu une Lilou, qui s'appelait Elipse, qui n'était pas un bull mais une croisée Labrador et qui a vécu 17 ans... Une Lilou, parce lorsqu'on a la chance de croiser de tels chiens, on ne les oublie jamais.
Des années après(10), la vive douleur estompée, j'ai toujours conscience qu'Elipse était la chienne de ma vie.

Merci à eux d'avoir partagé nos vies et de les avoir remplies de joies, de rires, de colères parfois devant leurs bêtises, leur entêtement, vite adoucies par tant de gentillesse à l'état pur.

Courage à vous et au petit bonhomme...

Grande pensée émue pour elle et pour vous.

Bisous.