lundi 25 octobre 2010

Du pétrôle dans nos chewing-gum !!!!

Non non ce n'est pas un titre racoleur  suite à scandale quelconque... Il s'agit bel et bien d'une affirmation les chewing-gum que mâchent nos enfants (et nous aussi parfois) sont fabriqués à base de pétrole!C'est ce que j'ai découvert au hasard d'un zapping télévisuel matinal ! Et encore plus dégoûtant, c'est la fabriquant de pneu goodyear qui fabrique ce dérivé du pétrôle !!!
Heurrrkkkkkk !!!

Je n'y croyais tellement pas que j'ai fait une petite recherche sur internet...
Et malheureusement ce que j'ai découvert confirme ce que j'avais entendu...

Tout d'abord juste quelques lignes sur son arrivée en France... Car comme son nom l'indique il n'est pô de chez nous...
Ce sont les soldats Américains qui nous ont apporté ces sucreries lors de la libération de 1944. Les soldats les distribuaient à la foule (contre des baisers assez souvent)cette friandise alors inconnue.
Sauf que les chewing-gum apportés par les 'ricains n'avaient rien à voir avec ceux que machouillent aujourd'hui nos chères têtes blondes!

A l'origine Le chewing-gum ou gomme à mâcher est une gomme mâchée. C'est l'Américain Thomas Adams qui, mélangeant du chiclé (latex issu du sapotillier ou sapotier) avec de la résine et du sirop, fabriqua, en 1860, et commercialisa, en 1872, les premiers chewing-gums.

Aux États-Unis, vers 1860, le chiclé est utilisé dans la fabrication du chewing-gum. Il suffit d’y ajouter des arômes et, bien sûr, du sucre pour en faire une délicieuse gomme à mâcher.
De nos jours, les sapotiers sont devenus des arbres rares. Le chiclé, produit naturel, a été remplacé par une gomme artificielle qui est le composant principal du chewing-gum. Elle est maintenant fabriquée à partir d’ingrédients artificiels. Il faut d’abord des élastomères. C’est cette substance qui rend la gomme de base élastique. Il faut ensuite des cires artificielles qui donnent au chewing-gum son air plastifié et l’empêchent de coller aux dents ! La gomme de base est aussi composée de substances minérales, c’est-à-dire des éléments que l’on a puisés dans la terre ou à sa surface. Il faut y ajouter des résines artificielles qui permettent de lier tous les ingrédients de la gomme de base. Notre gomme contient enfin un dernier ingrédient, appelé antioxydant, qui la protège du vieillissement.

Le chewing-gum, actuellement, est fait à partir de pétrole, car avec l’industrialisation et la recherche des coûts les plus bas possibles, le chiclé a été progressivement remplacé, pour la fabrication du chewing-gum, par des gommes de synthèse : il ne représente plus qu'à peine 3,5% du marché total du chewing-gum. Signe de cette évolution, en 1930, les Etats-Unis importaient 6 000 tonnes par an de chiclé, une quantité passée à 1 000 tonnes au milieu des années 60 et à moins de 4 tonnes au début des années 90.

Ces gommes artificielles de synthèse sont fabriquées à partir de polymères issus du pétrole par un procédé industriel très similaire à celui qui produit, après la vulcanisation, la gomme synthétique utilisée dans les pneus de véhicules (c’est d’ailleurs encore l’inventeur du caoutchouc synthétique et fabricant de pneus Goodyear qui produit la matière première pour la première marque mondiale de chewing-gums, Wridley’s). Pour obtenir le chewing-gum, cette matière première est ensuite mélangée avec du sirop de sucre industriel ou de fructose issu du maïs (70% du produit fini), puis avec des huiles essentielles ou parfums artificiels de menthe, cannelle ou autres, et, dans certains cas avec des colorants




Et euh.... Ya pas des chewing-gum sans pétrôle ???


• Alors il y a les chewing-gum à base de chiclé que l'on peut visiblement trouver dans certaines boutiques bio... (J'écris au conditionnel car je n'ai pas encore fait la recherche, mais je ne manquerai pas de publier un post sur mes trouvailles).
• Désormais, il y a une autre  alternative: le Chizca. Ce nouveau produit a été présenté à Londres, au Salon des produits naturels, le 14 avril dernier. Chizca est un chewing-gum écologique obtenu à partir
De l’arbre chizacapote.En faisant une fissure dans le tronc de cet arbre, on obtient un latex qui, avec d'autres cires, et mélangé à du sucre de canne et à du sirop d'agave, permet d'obtenir ce chewing-gum. Sans conservants ni colorants, Chizca est également biodégradable, car, une fois déshydratée, la gomme se transforme en poudre.
Ce chewing-gum écologique Chizca permet également de contribuer à la conservation des arbres chicozapotes dans la forêt mexicaine, où 800000 hectares de ces arbres sont déjà exploités pour élaborer ce produit, et bien d'autres.



Merci à : http://www.gsara.be/libramont/2009/decembre/decembre_1.html pour ses infos.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Merci pour la recherche et l'effort déployé!
J'en avais entendu parlé, mais en le racontant, personne ne me croyait.. je vais enfin pouvoir justifier la thèse..
samir

hadrienmp a dit…

Hallucinant... J'ai découvert ça récemment, ça me scie!

Merci pour l'alternative au chewing gum, je ne manquerais pas d'y jeter un oeil!

Anonyme a dit…

Oueh , encore une aberration, meme si plus rien ne m’étonne dans ce monde.

Anonyme a dit…

bonjour j'ai 13 ans toute ma classe mange des chewing gum j 'ai que c 'est mauvais pour la sante il me roive pas mais quand je vais leur dire qu'il y a du petrole dans le chewing gum il vont etre degoute

Anonyme a dit…

Merci, la transition entre gomme naturelle et artificielle a du surement se faire dans le secret, ce qui explique un peu la chose, le plus surprenant c'est que mise à part quelques rares articles du net, personne ne le dit, ça prouve à quel point les medias sont controlés et influençés par les grand groupes industriels entre autres
un petit lien intéressant :
http://www.performancechemicals.basf.com/ev/internet/polyisobutene/en/content/EV3/polyisobutene/chewing_gum