samedi 25 janvier 2014

Mais puisque je vous dit que je n'ai pas trompé mon mari !!!

Voilà le message que je songe à faire imprimer sur mon manteau... Ou sur un panneau qui clignote ... Faute de pouvoir me le tatouer sur le front!!!

Vous l'avez deviné , j'ai un petit coup de gueule à pousser la !!!!

Les anciens, mais alors très anciens lecteurs (parce que cela fait des mois, voire des années que je n'ai pas évoqué le sujet) savent que nous sommes famille d'accueil et donc qu'en plus de nos 3 enfants nous accueillons également un quatrième et même parfois, comme en ce moment, un cinquième enfant (mais jamais les deux simultanément)...

Des enfants de 4 à 16 ans, qui souffrent de handicaps mentaux ou qui traversent des périodes psychologiques difficiles et que nous accueillons jour et nuit pour des périodes allant de 6 mois à 2 ans en relai de leurs familles qui nous sollicitent parfois pour avoir quelques jours de répit par semaine ou parce qu'ils ont besoin d'aide dans l'accompagnement ou l'éducation, ce qui nous permet de faire bénéficier deux enfants sur la même période  (3 jours l'un, quatre jours l'autre)...



Cela fait plus de 10 années maintenant que nous partageons notre quotidien avec ces enfants qui n'ont pas notre chance mais jamais jusqu'alors on ne nous avait confié un enfant de couleur...
Ce n'était pas une question de principe, juste l'occasion ne s'était jamais présentée...

Or depuis quelque mois un petit bonhomme bien chocolaté nous a rejoint...
Il a fallu quelques semaines à Nahélé pour assimiler que toutes les personnes noires ne sont pas autistes, et inversement... Cela nous aura coûté quelques petites sensations de solitude et de malaise en public mais nous pensions pouvoir clore le chapitre des annecdotes liées à notre différence...

C'était sans compter sur les sorties en famille... Ne serait-ce que pour faire les courses!!!
Chaque fois c'est le même scénario...
Nos trois enfants marchent à nos côtés tandis que notre petit pensionnaire squatte le caddie...
Et chaque fois nous nous livrons au jugement des autres...Chaque fois les mêmes regards qui commencent par une vue d'ensemble de notre famille... Suivie par l'interrogation qui se lit sur les visages... Puis les regards passent de moi à cet enfant puis se portent sur Christophe avec compassion et reviennent vers moi avec méchanceté, mépris, dégoût... J'ai toujours le droit à toute une palette d'expressions que Patrick Jane se ferait une joie d'interpréter mieux que moi mais qui ne sont jamais teintées de gentillesse, de compassion ou de quelqu'autre sentiment positif...
Christophe lui alterne la pitié et la compassion, parfois un peu de colère de la part de certains hommes... 

J'ai mis quelques semaine à comprendre parce que je n'étais interpellée que par les derniers regards sans avoir spécialement fait attention auparavant... 
Je ressentais de l'hostilité et trouvais les gens bien agressifs en ce moment... 
 Jusqu'à ce qu'une personne s'indigne à voix haute de cet adultère incachable, allant jusqu'à se demander comment mon mari pouvait accepter de s'afficher avec le reste de la famille dont les ressemblances familiales sont indiscutables et cet enfant qui le désavouait de la sorte et faisait de lui l'homme bafoué et trahi de manière indiscutable!

Ce n'est qu'à ce moment que j'ai réellement compris l'ampleur des "dégâts"...

Hier soir encore, nous sommes allés faire nos courses dans un supermarché... Les mois passent mais rien ne change...toujours dévisagés... On ne compte plus en dizaine mais en centaine de fois sur la soirée...

Et je ne peux m'empêcher de penser à l'enfer que doivent vivre les parents qui ont adopté un enfant de couleur ou simplement différent.... C'est donc cela leur quotidien? Ne pas pouvoir sortir de chez eux sans sentir sur eux le poids des regards accusateurs et des jugement des autres???
Est-ce renforcé par le fait que nous ayons trois autres enfants qui nous ressemblent ?
Je ne sais pas mais qu'en est-il du quotidien des personnes qui ne savent faire abstraction du regard des autres? 
Moi qui me fiche éperdument du regard des autres je me trouve uniquement dérangée par les tensions et l'hostilité palpable à mon égard et me fiche éperdument de ce que ces gens peuvent bien penser et cela est déjà très pesant...

Là où je prends réellement peur c'est lorsque je réalise que les gens projettent sur leurs proches les shémas  que eux connaissent... Ils pensent adultère, tromperie, mensonges  avant de penser  adoption, accueil, amour!
Et ils sont si nombreux que ce qui me faisait sourire au début me peine aujourd'hui ...

5 commentaires:

hildegarde a dit…

Ouh, comme je comprends que cela doit être pesant.
Les gens ne sont pas tous que bonté de bonne pensés. Beaucoup semble ne se focaliser que sur ce qui leur semble être une erreur, un truc à colporter, les ragots, et autres pensées négatives.
Maintenant, je comprends aussi leur 1ere pensées (et oui, a réflexion n'est pas donnée à tout le monde). Moi même à la maison, ma fille de 2 ans m'a apporté 2 petits animaux en plastiques complétement différents (je ne me souviens plus, il devait y avoir une vache et un crocodile) et me dit "la maman et son bébé". Ma 1ere réflexion : "mais non, tu vois bien que..." je me suis arrêtée là, et j'ai repris, "tu as raison, la maman et son bébé". Moi qui suis pour le mariage des couple de même sexe et même pour l'adoption, j'ai du corriger ma 1ere pensée... Il y a du travail pour changer les mentalités, mais malheureusement, à l'heure actuelle, je trouve que c'est pas gagné... :/

pupino a dit…

Mais c'est affreux, je n'aurais jamais pensé un truc pareil ! J'aime l'éclairage de tes billets, Fofie, mais là, cette fois, c'est tellement la pénombre que c'est attristant pour ces pauvres gens tordus qui par leur regard exprime leur noirceur intérieure.

nutella a dit…

:( Moi perso quand je suis confronté à un enfant qui ne ressemble pas à son parent, je pense tout de suite à l'adoption....
On ne voit pas toujours les 2 parents avec l'enfant par contre, il y a plein de couples mixtes dans notre village et on peut croire au début que l'enfant est adopté alors que non...
Mais jamais au grand jamais personne n'a sous entendu des histoires aussi sordides !
Et tu n'oses rien répondre ? (enfin si tu entends des réflexions un peu fortes), j'avoue que je ne me generais pas !
Il faut quelquefois remettre les gens à leur place !

Anonyme a dit…

Ouais! Ça m'impressionne une telle bêtise! C'est très obtus comme réaction.
En plus de leur manque d'imagination, je me demande bien ce que ça pourrait leur faire si tu avais effectivement trompé ton mari et qu'il l'avait accepté.
On ne connait jamais l'histoire des gens.
Laëtitia

Isabelle Lamdano a dit…

On ne s'imagine pas ce que certaines personnes peuvent vivre à cause de leur différence ... Merci pour ce post . Je pense qu'ils se rassurent sur leur propre connerie en te regardant de la sorte sinon je me demande ce que ça peut bien leur faire ?Si on cherche le positif ,ça va te rendre moins dépendante du regard des autres , plus forte ! ;)