mercredi 22 janvier 2014

Saint-Antoine de Padoue*, sors de mon corps !!! (Et vas squatter celui de Christophe !) lol

Cela fait quelques articles déjà qui tournent autour de la santé...
Mais ce blog n'est pas là que pour celà...
L'ecrit du jour sera consacré à une "Tranche de vie"... Je reprends mon clavier pour parler un peu de moi... De mon quotidien qui ne ressemble en rien à un long fleuve tranquille... Jamais!
Et aujourd'hui j'avais envie de partager l'hallucination du jour... Peut-être  même de la semaine !!!



Maître Yoda disait dans le star wars d'hier soir qu'il faut se préparer à perdre les choses auxquelles ont tient pour ne pas souffrir...
En entendant cette phrase je me suis demandé si il y avait un "message caché" que je devais comprendre alors même que j'avais les larmes au bord des yeux d'avoir perdu mon bracelet préfèré quelques heures plus tôt...
Un bracelet à dimension spirituelle sur lequel était gravé des prières et qui me procurait beaucoup de bien-être et de sérénité... Et dont la valeur est bien plus sentimentale que financière...
Après avoir retourné toute ma maison, vérifié mes blousons, gilets, vestes de la journée dans le cas où il serait resté accroché dans une manche...
Après avoir traversé tout mon villach' en long, en large et en travers (et surtout en trottinette avec la frontale de trail de Christophe) pour retracer tous mes deplacements de la journée de chez ma sœur, à l'école des enfants en passant par le stand de tir...en vain.
J'ai fini par rentrer, le cœur gros, avec un sentiment de vide que moi même je qualifiais de démesuré   pour la perte d'un simple bracelet...

C'est à ce moment là que j'ai entendu la fameuse phrase de Yoda qui m'a interpellée et m'a amenée à la conclusion que je devais me détacher de ces choses matérielles et ne pas être autant affectée par la perte d'un simple "objet"... Mais c'est une chose bien plus simple à dire qu'à faire...

Le moral dans les chaussettes, Je me suis couchée plus tôt que d'habitude, avec pour "vœu du soir" de retrouver ce bracelet auquel je tiens tant...

Ce matin lors du petit déjeuner, Christophe m'a confié être peiné pour moi car  lorsqu'il est monté se coucher hier soir bien après moi, il m'avait surprise à parler dans mon sommeil au sujet de ce bracelet et à réalisé à quel point j'étais affectée par sa disparition...
Et là d'un coup je me suis levée, ai saisit le téléphone dans les mains en composant le numéro de l'un de nos voisins...
Étonné de cet appel soudain, il m'interroge alors me mettant devant mes contradictions et mes incompréhensions...
- Mais ? Qu'est ce que tu fais? Nous étions en train de déjeuner...
- Euh... J'appelle les voisins pour mon bracelet... (bredouille et surprise moi-même de ma réponse)
- Les voisins ??? Mais enfin pourquoi ???
- Euh... Je ne sais pas... (plus que confuse) je dois les appeler c'est tout!

Christophe dubitatif continua son petit déjeuner en me surveillant du coin de l'oeil...

Lorsque mon voisin décrocha le combiné , je fus soudain paniquée... Comme si le délire de la situation venait enfin de m'apparaître... Concrètement jamais aucun voisin ne m'avait appelé ou n'était venu me trouver parce qu'il avait perdu quelque chose... On cherche, on retourne tout mais on ne rameute pas tout le quartier... Mais les mots sont sortis tout seul...

- Bonjour, je suis votre voisine, je vous appelle parceque .... euh .../ne dite pas: je ne sais pas pourquoi je  vous appelle, juste quelque chose me pousse à le faire même si je prends soudain conscience que ce n'est pas du tout rationnel... Dites plutôt :/ j'ai perdu un bracelet hier et euh je me demandais si par chance...
- Ben ça alors !!!  Oui ma fille a trouvé un bracelet hier mais pas devant chez vous... Et euh.... Comment avez vous su???

J'ai bredouillé que je n'en savais rien et que j'avais appelé tout le monde car il avait une grande valeur sentimentale et que j'avais eu de la chance...
Pendant que mon mari s'était totalement figé de stupéfaction la tasse à la main et la bouche ouverte!!!

J'ai récupéré mon bracelet au grand désespoir de ma petite voisine qui avait eu le coup de cœur pour lui et qui l'avait emmené au lycée pensant bien avoir un nouveau bijou! Je lui ai offert en échange quelques euros pour qu'elle puisse s'en acheter un autre... Et la remercier de son honnêteté.

Et suis rentrée à la maison au moins autant heureuse que perplexe, bluffée par le pouvoir de l'intuition!



Depuis, toutes les heures, mon mari vient me voir avec chaque fois la même question :
- Alors ? Alors? 
Tu as retrouvé mon appareil photo ? (perdu depuis quelques mois)
NON ???
 Pffffff tu n'y mets pas du tiens !!! J'ai bien vu que quand tu voulais tu pouvais alors concentre-toi un peu !!!
Bon je te laisse 24h, tu causes à qui tu veux dans ton sommeil, tu appelles qui tu veux au réveil mais je veux mon appareil photo d'accord ???
- Euh....

Les prochains jours vont être longs... Très long!!! lol





* Saint Antoine de padoue : Saint patron des objets perdus.

2 commentaires:

kat 77 a dit…

Excellent... excellent tout ça... ;-)

Je devais avoir 13 ans... en colonie de vacances... la dernière.

Je portais une gourmette avec banalement, mon prénom inscrit. Je la trouvais jolie cette gourmette, pourtant suis pas bijoux...

Un jour, je me suis aperçue avec horreur qu'elle n'était plus à mon poignet !! arghl !!!
J'ai retourné le camp d'ado en entier... interrogatoires en règles auprès de mes camarades... usé de super pouvoirs à l'aide d'un pseudo pendule... rien... queudal... la gourmette restait introuvable...

Le dernier jour de la colo, après avoir démonté les tentes, rangé nos affaire, tous prêts à partir... je m'assoie dans l'herbe en attendant le départ...

Et là, mes yeux furent attirés par un scintillement... MA GOURMETTE BON SANG !!! là !!! juste là !!! à 5 cm de moi !!

J'avais tout retourné des semaines plus tôt et sans plus penser à ma gourmette, je m'étais assise à l'endroit précis où elle se trouvait... il y a des choses parfois...

Il m'en est arrivé d'autres comme ça... le problème étant de se donner le droit de se faire confiance... un petit peu...de temps en temps...

BISOUS !

hildegarde a dit…

Ho, faut reconnaitre que cela est bien pratique comme "super pouvoir". Retrouver les choses perdues.
Ma maman arrive, en partant en voiture à un rendez vous, à trouver toujours une place ou elle veut. Pour cela elle se focalise et pense à la place qu'elle veut dans la rue, pendant le trajet. Et bizarrement, cette place (ou sa voisine) est libre à son arrivé!
J'admire. Moi mon super pouvoir, c'est de faire passer les feux au rouges quand j'arrive... radical, même mes amis l'on remarqué :D