vendredi 30 janvier 2015

Aux connasses du caddie de devant... (Attention certains mots peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs)

Cela m'est déjà arrivé des tas de fois sans que pour autant j'en sorte mon clavier et que je publie un post mais tout à l'heure je suis tombée sur deux spécimens particulièrement pitoyables qui méritent bien ces quelques lignes et je vais vous raconter pourquoi...

Qui ne s'est jamais retrouvé dans une file d'attente à la caisse d'un supermarché avec seulement un ou deux articles à acheter mais obligé de patienter derrière une personne au caddie bien plus rempli pour ne pas dire complètement bondé... Quand ce n'est pas carrément une file de personnes aux charriots remplis!


Et bien tout à l'heure, j'arrive en caisse avec ma boîte d'oeufs bio et mon filet d'orange...
Devant moi, une femme commence à vider son caddie et à étaler tous ses articles sur le tapis roulant de la caisse...
Elle opta pour une stratégie bien lâche (très certainement à son image d'ailleurs) mais néanmoins très répandue , celle du "j'te vois pas/tu passes pas"... Genre Pinocchio qui explique que non il n'a pas vu qu'il y avait une jeune femme avec un pull rose fuchsia derrière lui dans la file d'attente (en réalité devant  puisque vu la conception des caddies il n'est pratique que de les vider de l'avant) !  (Cela m'a rappelé lorsque j'étais enceinte de 8 mois et demi et que tout le monde en caisse faisait style de ne surtout pas voir mon énorme bidon au cas où j'aurais envie ou besoin d'user de mon droit de passage prioritaire !)
Et comme croiser mon regard signifierait qu'elle devrait assumer son égoïsme et son refus de courtoisie, cette dame s'est bien appliquée à ne surtout plus lever les yeux de son caddie  tout en vidant un à un une quarantaine d'articles !
Bon au bout d'une dizaine les yeux collés au tapis roulant, j'avais bien compris son petit manège mais juste histoire de ne rien lâcher je continuais néanmoins de la chercher d'un regard appuyé juste pour l'ennuyer un petit peu plus (oui.. je sais... Ce n'est pas très éveillé mais ce fut plus fort que moi... je trouve cela tellement nul que cela m'agace!)

Contrainte et forcée je prenais mon mal en patience en repensant à toutes ces fois où j'ai laissé passer des personnes qui avaient parfois même une dizaine d'articles alors que mes caddies pour nourrir une tribu nombreuse étaient le plus souvent pleins à craquer...
Combien de fois m'est-il arrivé de laisser passer même deux ou trois personnes de suite, par respect et par politesse mais surtout avec plaisir... en échange d'un sourire.

Parfois, trop souvent d'ailleurs, je vois qu'une dame est mal à l'aise mais j'insiste néanmoins (9 fois et demi sur 10 ce sont des femmes... La galanterie masculine est encore bien généralisée)...
La cause de leur malaise est chaque fois confirmée par leur regard ou un petit rictus lorsque je leur explique avec bienveillance qu'elles auront terminé de payer leurs achats que je n'aurais pas encore étalé tout mon charriot et que (ce qui est totalement faux) je ne doute pas un instant qu'elles en auraient fait autant à ma place !  Mais je ne suis pas dupe, j'ai bien conscience, que non, elles, elles ne l'auraient pas fait.
Alors je me dis qu'une petit leçon de courtoisie avec une bonne dose de bienveillance et mon plus beau sourire les amènera peut-être à reconsidérer la question la fois prochaine...
Eh! C'est dans ma nature d'essayer de changer le monde, à mon âge on ne me refera plus, et améliorer ce monde,  cela commence par essayer de rendre meilleures "les connasses du caddie de devant" ! ;)

Donc voilà j'étais face à une connasse de type "yeux dans les chaussettes pour ne surtout pas croiser mon regard et devoir perdre une minutes trente pour me laisser passer et payer mes deux malheureux articles"... J'étais blasée... Et j'étais surtout à la recherche d'une idée lumineuse pour passer le message en douceur sans l'agressivité qui l'aurait conforté dans son égoïsme genre
- "Rhoooo ben j'ai bien fait de ne pas la laisser passer celle là, c'était une conne agressive!"
Non! Je ne lui offrirai pas ce plaisir!

Et c'est à ce moment là que je me suis faite  bousculer sèchement et sans le moindre mot d'excuse par une pétasse (oui je sais, il était question de simples "connasses" dans mon titre mais le fait de porter un gros col de fourrure l'a upgradé directement au statut de Pétasse !)...

Un coup d'épaule et deux coups de cabas plus tard elle me passe devant, rejoint sa copine qui avait  terminé son caddie et après avoir repoussé mes deux articles vers l'extrémité du tapis en me regardant droit dans les yeux, la voilà qui s'applique à sortir un par un tous ses articles de marques directement inspirés des publicités du moment...
Deux énormes cabas à étaler en me jetant un regard glacial entre le champagne et le foie gras !
(La bousculade, le col de fourrure... Le foie gras maintenant (Eh! la maltraitante animale ça te parle ???) !!!
Décidément, Il semble qu'aujourd'hui j'aie affaire à deux spécimens Hors catégorie... Dont une pétasse avec option "largement sûre d'elle" !)
Je fulminais en prenant bien soin de rien laisser paraître, car son attitude provocante  laissait deviner qu'elle n'attendait que cela pour me cracher au visage sa répartie qui devait être bien rodée !

De toutes façons... Je les soupçonnais fortement d'être irrécupérables!
(Intuition confirmée quelques minutes plus tard en les voyant repartir comme des furies  au volant de leur cabriolet dernier cri... Vous voyez celui de Barbie ? et ben le même mais en Gris métallisé !)

Alors autant ne pas gaspiller mon énergie!

Je me suis donc demandée ce que je pouvais faire pour ne pas ressortir de ce magasin en colère, voire carrément hors de moi... Comment ne pas laisser à ces deux femmes l'opportunité de pouvoir se dire qu'elles m'avaient gâchées ne serait-ce que 5 minutes de mon temps à cause de leur égoïsme...

Comment transformer ce flux de mauvaises ondes en bonnes énergies?

Et puis j'ai pensé à mon blog... A cet article... Et je me suis dit que si je parvenais à faire sourire ne serait-ce qu'un ou une lecteur/trice avec ces lignes ... Alors ce serait une belle victoire  (et un beau Fuck) à toutes "ces connasses des caddies de devant"
Et si je n'y parviens pas ce sera au moins l'occasion de redire qu'aucune d'entre-elles ne devrait inspirer de colère... (Oui je sais c'est plus simple à écrire qu'à appliquer et tout à l'heure j'ai bien failli basculer du côté obscur moi aussi)... Mais finalement elles méritent plutôt de la compassion car elles doivent être bien tristes ces femmes qui ne savent même plus ce qu'est la courtoisie... Elles ne doivent plus recevoir beaucoup de sourire... Les pauvres!



13 commentaires:

Aurelie a dit…

Vous avez gagné, ce n'est pas un sourire mais plusieurs !
MERCI a vous aussi...j'etais dans une situation similaire ce matin et ca m'a enervé une bonne partie de la journee ! Mais je la termine avec le sourire aux levres ��

aurelolie a dit…

bravo pour votre self-control!!!!

Anonyme a dit…

;) Fait !

Bon en ce qui concerne la connasse n°1 : en général ... lui demander très poliment directement après une ou deux minutes avec une voix bien claire avec un peu de volume... souvent, elle n'assumera pas de commettre cette incivilité dans le regard de l'autre... et te dira oui.

Pour la pétasse, là c'est foutu... lâcher prise sans mettre d'énergie LOL

MAV

Pierre a dit…

Et un sourire de plus, un !

Bravo pour le self-contrôle.

Pourtant c'est tellement agréable à tous de laisser passer l'autre...

Edith Demeulemeester a dit…

Respect, Madame, je crois que j'aurais pété un câble ou au moins râlé ferme (privilège de mon grand âge ?)

T'est-il déjà arrivé de proposer à qq1 de passer devant et que la personne refuse ? Moi oui !!! (privilège de mon grand âge ? Là quand même ça craint). Enfin, j'ai eu bonne conscience, après tout, hein ?

Fofie a dit…

Oui... Cela m'est arrivė plusieurs fois... Chaque fois les gens me disaient qu'ils n'étaient pas pressés ...qu'ils avaient tout leur temps et n'étaient pas pressés de rentrer chez eux. .. pour ce qui est de savoir si c'est la faute à trop de solitude ou à un conjoint pénible. .. je ne sais pas :)

Pauline a dit…

Et un sourire de plus! Cet article me fait sacrément écho en ce moment car je suis enceinte... Et des pétasses/conasses du même genre j'en ai croisé plus d'une fois! Bravo pour ce self-control, je n'en suis pas capable moi :-)

Anonyme a dit…

Allez un sourire de plus, un !!!!
En tout cas, j'espère que la connasse et la pétasse aura la chance de tomber sur ton article ;-)
Vivi (ton amie du sud ;-)

laetitia a dit…

Waouh, je découvre ton blog seulement aujourd'hui et ton article sur les connasses et leurs caddies remplis me plait beaucoup, j'ai souri tout au long de la lecture de cet article!!!
Bravo pour ton attitude...
Bises et à bientôt...

Anonyme a dit…

😄 un beau sourire pour un merveilleux message...
Bravo a toi wonder... être vivant!!

GBP a dit…

Je comprends votre agacement lié au comportement de la deuxième personne cachée dans celle qui était déjà en caisse.
Par contre, d'où vient cette évidence que les personnes ayant beaucoup de courses DOIVENT par courtoisie laisser passer les autres ? Vous ne savez ni combien de temps elles ont attendu avant, ni si elles sont déjà très en retard pour aller récupérer un enfant, etc.
Il serait alors très discourtois de les mettre en mauvaise posture de vous refuser ce qu'ils estiment ne pas pouvoir vous offrir. Il m'est arrivé de passer pour le "connard" qui refuse, car mes enfants m'attendaient déjà depuis plus d'un quart d'heure ailleurs.
C'est gentil et agréable d'offrir sa place à quelqu'un, mais cela ne s'impose en aucune façon, et vous avez eu raison de ne pas le demander. Là est la courtoisie !

Elodie a dit…

Je suis assez d'accord avec le commentaire précédent, il est vrai que la deuxième personne s’immisçant entre vous et la première est clairement impolie, cependant je ne comprend moi non plus pas pourquoi "cela va de soi" qu'une personne ayant un caddie chargée devrait par courtoisie laisser passer les personnes derrières qui n'ont que quelques articles, pour un peu que vous soyez 4, elle est pas sortie du magasin! Cela peut arriver, bien évidemment lorsqu'on a le temps devant soi mais de vous voir limite fulminer parce qu'elle n'a pas fait acte de courtoisie (la courtoisie n'est quand même pas un geste forcé), je trouve cela un peu exagéré, ça m’énerverait clairement, alors que je suis déjà en retard qu'une nana me tue du regard parce que je la laisse pas passer, la courtoisie c'est dans les deux sens !

Bourgeon Créatif a dit…

Eh bien voilà un article qui me laisse perplexe...
Personnellement, j'ai en général peu d'articles bien qu'ayant une tribu nombreuse car je n'ai pas de voiture pour transporter ma marchandise... Je prends donc un panier à l'entrée du magasin, ce qui me permet bien de mesurer si je vais pouvoir rapporter jusque chez moi mes précieux achats (et en terme de place, et en terme de poids).
Bref...
En fait, ça ne me dérange pas que des personnes avec un gros chariot soient devant moi et ne me laissent pas passer... Leur temps a autant de valeur que le mien; et puis, c'est chacun son tour. Cela me paraît aussi une politesse que de respecter cette règle.

Et puis, parfois, une voisine qui me croise me propose de rapporter chez moi avec sa voiture des courses plus lourdes/plus volumineuses... Et en général, j'accepte volontiers... Et alors là, sincèrement, je suis dans mon monde, avec mes courses, mes idées de réserves et mes espaces de stockage à la maison (car j'ai, en plus, un petit frigo puisque je n'ai pas besoin d'un grand car je fais les courses souvent...) et sincèrement, même si la personne derrière moi n'a qu'une seule chose en main, je ne la vois pas... Ce n'est pas de la mauvaise volonté, ni un manque de courtoisie, c'est juste que ma préoccupation principale quand je fais mes courses n'est pas le bien-être des autres, mais le fait de passer un minimum de temps dans les centres commerciaux...

Mais pour le reste des articles que j'ai lus ici, je suis vraiment tout à fait d'accord!