jeudi 27 mai 2010

Retour de Roland Garros

(Attention Vl'à de la lecture,
visiteurs pressés s'abstenir ou revenir!!! lol)

Mardi matin... Jour de la sainte Fofie en plus, je prenais le train en direction de Roland-Garros pour la première fois de ma vie, réalisant ainsi un rêve vieux de plus de 20 ans !
Chaque année, il y avait toujours quelque chose...
Au début j'étais trop jeune, ensuite j'avais cours et préparais les examens... Puis je travaillais sans pouvoir prendre de congés à cette période intensive dans mon ex-secteur d'activité, et les enfants sont nés.... Une chose en entrainant une autre, chaque année je reportais le projet à l'année suivante !

Cette année Christophe a donc pris les choses en main et m'a offert un billet pour ma Saint-Valentin ! Je décompte donc les jours depuis le mois de février...

A 8h15 après avoir vérifié au moins 5 fois le contenu de mon sac...
L'e-billet pour l'entrée : OK, la carte d'identité au même nom : OK, mes billets de train : OK, de la monnaie pour les tickets de métro et RER : OK, la crème solaire: OK, de l'eau: OK...
J'ai pris le train pour Lille avec un changement de gare en 15 minutes montre en main pour attraper le TGVsuivant... Le tout clopin/clopant avec mon pied qui me fait encore souffrir ! J'arrive sur le quai, avec une foule de personne qui se précipitent dans tous les sens...
Je cherche le wagon n°12, remonte les 11 interminables premiers wagons, le train est sur le départ quand je grimpe enfin ses marches.... A l'intérieur, que des voyageurs en costumes et tirés à quatre épingles... De la moquette partout, des larges sièges et en gros au dessus de la porte : 1 ère classe ! L'espace d'un instant je soupire (Et Mer-- ! Je me suis trompée de wagon j'vais devoir retraverser tout le train... je vérifie mon ticket me rappelle soudain que lors de ma réservation il y a très exactement 3 mois et un jour, j'avais la possibilité de voyager en première pour 2 euros de plus, et que j'avais choisis cette option pour rendre cette journée encore plus inoubliable !)
Je m'en félicite donc en m'installant dans mon fauteuil individuel et m'étonne comme une gosse que le siège s'incline d'un simple mouvement de bassin, je m'amuserai à cela une bonne dizaine de fois, les jambes allongées devant moi, le sourire jusqu'aux oreilles.... Très satisfaite !
Je voyagerai donc une heure à moitié allongée avec le bouquin que ma offert ma copine Suisse...
Arrivée à Paris jamais une heure de trajet ne m'aura semblé si courte !
Gare du Nord à 10 heures du matin, ce n'est plus vraiment l'heure de pointe Parisienne, mais cela ressemble encore très fort à l'heure de pointe Lilloise...
J'avais pris soin de m'imprimer un itinéraire déniché sur internet pour rejoindre le stade de Roland Garros...
Je devais prendre le RER B, puis marcher 5 minutes vers une station de métro et une vingtaine d'arrêts plus tard j'étais censée arriver à 10 minutes à pied de l'entrée....
Je m'engage donc sur la file d'attente pour les distributeurs de tickets qui me semble la plus courte... 20 minute splus tard, je n'ai toujours pas mes tickets et papaute avec ma voisine...
Elle m'explique que je vais en avoir pour 17 euros de RER et me demande pourquoi je n'y vais pas en métro exclusivement pour 1,60 euros? ...
Euh.... Je n'y connais rien au réseau de métro Parisien, je n'ai pas de plan... Elle me déballe le sien, me note mes changements, ce sera donc la ligne 4 jusque l'Odéon, puis changement pour la ligne 10 sans quitter la station cette fois (encore plus simple qu'avec le RER) jusque Porte d'Auteuil ! Cela semble assez facile... Je mettrai plus d'une demi-heure pour obtenir mes 2 tickets de métro (Eh, j'ai pris celui du retour pour ne pas avoir à refaire la queue le soir, chat échaudé...).
Je m'engage dans les longs couloirs de métro Parisien, bien accrochée à mon sac... Manquerait plus que je me le fasse voler!
Les quais sont encore plus sinistres que dans ma mémoire... Je suis toujours fascinée par le métro Parisien et plus particulièrement par les gens qui le fréquentent...
On y croise des bourgeoises endimanchées aux grosses lunettes de soleil Chanel, vêtements Guess et sac Vuitton, assises à côté de la grosse racaille (Eh ! j'parle comme mon président ! lol) tout habillé sport alors qu'il n'en fait pas et avec les écouteurs audios aussi gros que les casques anti-bruit de chantier ... Eux mêmes en face de la mère de famille d'un milieu très modeste trahie par des mains usées par le labeur malgré un âge qui semble encore jeune... Tout cela sous le regard d'un golden Boy et d'une étudiante qui s'acharne à être au top de la mode quit à être ridicule !!!
Je suis fascinée par tous ces représentants de la vie à la capitale, je ne compte pas les arrêts... Et la station Odéon arrive très vite...
Je déambule au milieu des couloirs à la recherche de ma correspondance guère sûre de moi...
Arrivée sur le quai, je n'ai plus l'ombre d'un doute : une bonne centaine de personnes toutes ou presque vêtues d'un polo sport, d'une casquette, et une bouteille d'eau à la main !
Plus aucun doute possible, ils vont également à Roland Garros !
Les rames de métros sont bondées de retraités tous bronzés déguisés en sportifs ! Certains portent les traces rouges sur les épaules de la veille déjà passée là-bas...
La moyenne d'âge frôle les 60 ans ! Cherchez l'erreur!!!

Une fois arrivée à Porte d'Auteuil ce sont près de 500 personnes qui descendent d'un coup, la rame de métro repartira vide jusque Saint-Cloud... Eh ! plus de fans de tennis que de bidets ! (Rapport à l'hyppodrome ! lol)
La station de métro a été aménagée pour l'occasion et ils ont fait sauter les portails de passage individuels pour le flux de visiteurs... Toutes les 2 minutes ce sont près de 500 personnes qui descendent, autant vous dire que nous n'avons pas encore tous quitté la station que déjà les suivant pressent derrière...
Remontée sur terre, la chaleur est accablante, pour une fois il fait plus chaud dehors que dessous ! Il ne doit pas faire moins de 25° à l'ombre et il n'est que 11 heures 10 !
Je m'inquiétais de ne pas connaître le chemin de l'entrée du parc mais je n'ai qu'à me laisser porter par la marée humaine crachée par les bouches de métro... Quelques jeunes descendus d'un bus étranger me suivent...


Il n'est guère possible de doubler, les trottoirs ne sont pas larges et ils sont bondés... on avance doucement mais sûrement ! Les navettes gratuites mises à dispositions sont prises dans les embouteillages et se font très largement doubler par les piétons pourtant pas très rapides, inutile donc de s'enfermer en voiture !
Arrivée à l'entrée du stade 20 minutes plus tard, le staff sécurité est partout... Il guide les visiteurs et séparent les propriétaires d'e-billet (délivrés sur internet) et les autres...
Commencent alors une interminable file d'attente de plusieurs centaines de mètres... On s'engage dans des couloirs faits de barrières métalliques (comme chez Mickey pour les manèges) et je constate avec dépit que mes voisins vont dans l'autre sens, oui, la queue slalome bien sur toute la longueur de la rue, c'est à dire à perte de vue !!!!


Ouh Pinaise !!! Chuis pas rentrée!!!! Il est 11h30, je voulais être rentrée pour 11h... (Avais pas prévue 1/2 heure de queue pour les tickets de métro !)... Et n'avais surtout pas prévue ça !!! Pensais à une organisation béton compte tenue des multiples entrées du complexe et de l'ancienneté de l'événement...
Au final la file d'attente progresse plutôt vite... A ma grande surprise, des magiciens aux tenues officielles du stade viennent distraire les plus impatients... Ils font apparaître et disparaître des petites balles jaunes ! Incroyable, y'a même les "bouffons" officiels, leur manquent plus que le petit chapeau à grelots!
Une demi heure plus tard, j'arrive au pied des grilles plutôt satisfaite de m'en tirer si rapidement... Le personnel d'accueil est incroyablement nombreux ! Hôtes et hôtesses sont partout, impossible de tourner la tête sans en apercevoir au moins 3 ! Tous souriants et répondants au même critère de sélections, jeunes, beaux, bronzés, les filles sexy mais jamais vulgaires les mecs charmeurs mais jamais dragueurs... Mwé... A mon avis que le recrutement s'est fait sur casting plus que sur CV !
Je pensais en avoir terminé avec la file d'attente mais non, une fois dans l'enceinte de l'établissement, une nouvelle file d'attente pour les fouilles cette fois...
Une dizaine de personnes avant moi, ils décident de laisser rentrer sans plus aucune vérification... Trop de monde, il faut que ça rentre!!! Etape donc vite passée...
A l'intérieur.... 3 grande arènes , le cours central : le Philipe Chatrier, le cours n°1 et un peu en retrait le Suzane Lenglen...
Voilà plus de 4 heures que je suis partie de chez moi, je n'ai qu'une hâte c'est de me poser sur le central pour souffler un peu devant un bon match !!!
Encore faut-il trouver la bonne entrée, le bon escalier, et le bon étage !!!
Présenter à chaque fois son ticket d'entrée qu'il est donc impossible de ranger...
Un quart d'heure plus tard j'arrive sur les hauteurs du central mais à ma grande surprise la vue est excellente ! J'avais toujours pensé que d'en haut on ne verrait jamais rien, d'ailleurs ne voulais pas réserver en haut, étais censée être au milieu !!!! (Toujours pas résolu cette énigme!)

Le central n'est pas encore rempli... Il fait une chaleur insupportable !!!
Je découvre avec horreur les conditions de confort : Assise à ma place, le plus droite possible, mes genoux touchent les épaules et la tête du spectateur de devant, impossible de décoller les bras de mon corps sous peine de bousculer mes voisins de droite et de gauche et forcément, j'ai les genoux du visiteur de derrière dans la tête !!!!
Waouh! Une journée passée assise là.... Je comprends pourquoi le stade n'est pas encore rempli, les gens viendront voir le match qui les intéresse et ce sera déjà inconfortable !
Il fait plus de trente degrés, je tente de me mettre un peu de crème solaire , mais pas évident sans bouger trop les bras... En bas, Justine Hénin , une joueuse Belge joue avec le grand soutien du public...

Eh! Elles sont belles mes photos hein oui???
Bon je l'avoue j'ai un bridge Lumix avec un téléobjectif intégré qui cartonne !!! Mais chuis quand même douée!!! lol
Et là c'est juste l'horreur... Avec autant de proximité impossible de suivre le match tranquillement sans entendre les commentaires des uns et des autres, l'histoire de la nièce d'une telle qui a raté son diplôme, le retard du train de mon voisin de gauche Marseillais qui visiblement ne savait pas s'exprimer sans crier, les conversations téléphoniques de mon voisin de droite qui appelait tout son répertoire avec son accent le plus snobe que je connaisse, limite caricatural !!!: "Oui allo !... Oui, je suis à roland Garros... Bien sûr sur le Central !!! Oh ! il fait magnifiquement beau ! La vue est superbe.... et patati et patata..." Je lui aurais bien fait manger son Black berry à celui là !!!!
Impossible de me concentrer !!! Je dégouline sous mon chapeau de soleil, mon tee-shirt est déjà trempé et mes stocks d'eau s'amenuisent !!!
Très vite le match se termine sous les acclamations du public, c'est notre petite "voisine Belge" qui l'emporte facilement...
Arrivent The match de la journée : Andy Roddick- Nieminen (ai oublié le prénom à coucher dehors!lol)

Les voisins se déchaînent... Les crétins crient...
Vas-y Andy, dis moi oui !!! Et j'en passe ! Au cas ou il serait sourd, ils crient encore et répètent leurs pauvres blagues.... Je ne tarde pas à faire ce triste constat : Oui c'est bien fun d'être là... Mais globalement, si tu veux suivre un match au calme, t'es bien mieux dans ton salon, sans voisins et au frais en plusss !!!
Une heure plus tard, je n'en peux plus et quitte le central pour aller prendre l'air et me mettre à l'ombre, il fait plus de 45° en plein soleil... Mais comment font les joueurs qui courent non-stop??? Chuis une ch'timi moi ! j'ai pô l'habitude de ça !!!!!
J'en profite donc pour aller me promener dans "Le village" comme ils disent !!! Bien décidée à me ramener un petit souvenir de cette journée, je me presse donc devant les étals, j'ai repéré une serviette (Eh au moins c'est un souvenir utile qui resservira longtemps!) dans une boutique à l'entrée du complexe... Mais ne la trouve nulle part ailleurs... Partout des vendeurs toujours d'une courtoisie extrême mais qui poussent à la consommation...
Bon, n'ai pas trop de soux... Vais peut-être acheter un porte-clef.... Ouhhh... y'en a des beaux en plus..... Et quand je regarde les prix je débloque complet....
Mais alors mon débloquage sera non-stop toute la journée...
C'est une véritable usine à fric cet endroit ! Je n'ai jamais vu ça...
Je vous ai fait un petit relevé scandaleux :
• La bouteille d'eau de 75 cl (pas un litre, non! non!) : 3,60 € !!!! (Y'avait
• Le petite bouteille de Perrier : 3,80 €
• Porte-clef : 25 €... Même pas peur !!!!
• Casquette 25 € (encore raisonnable à côté du porte clef !!!!)
• Kit pique-nique comprenant une bouteille d'eau 25cl (celle du happy meal mac-do), un sandwich club triangulaire sous vide et un petit sablé : 13 € !!!! Et non je n'avais rien bu !!! J'étais parfaitement sobre lors de ces relevés!!!!


J'avais dans l'idée de me prendre une petite glace pour me rafraîchir ... enfin faire baisser un petit peu la ptempérature de mon corps qui atteignait des records... D'ordinaire , cela aurait fait très longtemps que j'aurais filé me mettre à l'ombre ou carrément sous la douche froide... Là bas rien de tout cela...
Me suis alors présentée au stand du glacier pour y découvrir avec effroi le prix d'une simple glace italienne.... 4,60€ !!!

Du coup pour seulement 20 centimes de plus me suis dirigée vers le stand Haagen Daas... Au moins, j'en aurai pour mon argent ! Et puis tant qu'à payer 4,80 euros pour avoir une glace simple, je préfère rajouter un euro pour en avoir une double !
La vache ! Ce sera la glace la plus chère que je mangerai de toute mon existence, mais c'est limite un cas de force majeure!!!
Au moment du service, je choisis deux boules de vanille noix de macadamia caramélisée et là la serveuse m'a bvien fait plaisir : elle a d'abord remplie soigneusement le cornet, avant de rajouter deux énormes boules par dessus!!!! Au final, je suis ressortie avec l'impression d'avoir un pot de glace renversé sur un cornet !!! Il y en avait tant que j'ai eu bien du mal à la terminer !!! Mais quel délice !!!

Pour ce qui était de l'eau... Il était absolument inenvisageable de payer 3, 60 euros pour 75cl que j'aurais sifflé en moins d'une heure !!! Et encore moins de renouveler la dépense toutes les heures !!! Or dans le stade, impossible d'achter une bouteille d'un litre et demi comme au super marché, pas non plus de cristaline... rien ! Et puis je me suis souvenue du reportage "Du poison dans l'eau du robinet! Yihaaaaa ! Nous sommes à Paris, c'est là que l'eau du robinet est la plus potable (Eh! C'est là que vivent le président et ses ministres, l'afssa aussi d'ailleurs... Dommage juste qu'il n'y ait pas de ministère à Lille !!! lol!!!
- Pardon monsieur, où se trouvent les toilettes s'il vous plaît ????
Dame pipi semblait écoeurée... Moi j'ai trouvé l'eau effectivement très bonne! (en goût en tous cas!) Merci les reportages d'investigation de France 2 ! Grace à eux, j'ai bien économisé 15 euros !!!lol

De toute façon là-bas tout était hors de prix... En me promenant j'ai également repéré le fameux chapeau blanc que l'on voit sur beaucoup de supporters et particulièrement sur les VIP... J'ai bien compris pourquoi ! 90 euros le couvre-chef genre Panama!!! Ouhh Pinaise ! Ben je vais ramener un porte clef plutôt à mon homme, ça lui fera tout autant plaisir !!! De retour dans le stade je comptais plus d 'une centaine de chapeaux rien que sur le central à moitié plein et Rien que cette journée là...
Waouh! Ca fait en fait des souxxx ramenés par un simple chapeau

Suis donc retournée m'asseoir dans les gradins pour assister à la suite de la rencontre Roddick/Nieminen...


Une toute petite brise soufflait par moment allégeant un peu l'atmosphère plus que pesante...
La fin du match fut superbe... Nieminen s'est battu comme un chef, il a perdu de peu et la fin de match fut magnifique ! Le public était ravi... Et mes guignols de voisins purent se lâcher à souhait...

A ma droite, une petite mamie d'environ 70 ans arborait une parure de perle de culture de Tahiti avec des perles aussi grosses que mes pouces!!! Et autant vous dire que cela n'avait vraiment pas l'air d'être du toc ! Derrière moi, trois amies visiblement... Qui étaient là chaque jours depuis le début du tournoi... Bronzées, habillées chicos, lunettes Gucci, sac Chanel... Snobinarde à souhait... la rangée en dessous de la mienne, deux jeunes hommes très laids au demeurrant tentant à tout prix de se donner un genre avec un costume 2 pièces de lin beige et blanc... très très élégant, mais portés avec des énormes lunettes de soleil Guess violettes c'était presque ridicule...
Partout c'était l'étalage... Le déballage et le m'as-tu vu... Des gens qui paraissaient d'un milieu largement favorisés et qui pourtant n'avaient aucune classe et pas le moindre savoir vivre...
Je ne pu m'empêcher de me retourner qu'en j'entendis des femmes traiter de grosse vache marion Bartoli, évoquer ses énormes cuissots qui dixit faisaient d'elle un cageot !!! C'était bien mes trois bourgeoises péteuses qui parlaient ainsi!
Tant de vulagrité dans la bouche de femme si élégantes au demeurrant était carrément choquant ! C'était là toute l'histoire de ces tribunes...
Comme dans les arènes romaines, les VIP étaient en bas, les gens riches au milieu et les moins riches en haut, plus loin de la scène...
Et bien là les gens censés être les plus pauvres étaient bien loin de l'être, mais pour autant n'avaient pas une once de classe !!!
Ils parlaient non-stop.... Très souvent de tout sauf de match... des kilos que un tel à pris, des marques de bronzage des pauvres tennismans qui ne doivent pas être très sexy une fois le tee-shirt ôté... PFFFF.... pas moyen de regarder le match en paix !!!

Pis autre chose complètement insoupçonnée avant d'y aller : Lors de chaque fin de jeu, le public est autorisé à se déplacer, ce qui veut dire que lors de haque fin de jeu ou presque il faut se lever pour laisser passer les gens de la rangée qui souhaite sortir pour quelquonque raison !!! Y'a si peu de place que chaque fois il est impossible de faire autrement que de se lever et même debout, il est très pénible de se croiser !!! J'ai bien dû me lever 35 fois dans la journée... Toutes les 5 minutes en gros, gérer le sac à main, le sac de souvenir , la bouteille et se re-installer.... Essayer de replonger dans le match... On y parvient à 30-30, et à 40-30 il faut déjà quasiment re-ramasser son sac car le jeu est sur le point de se terminer !!!!
Ah ... ça on ne le voit pas à la télévision, les plans cadrés serrés sur les joueurs ne montrent que quelques rangs VIP pour la plus part du temps vides , excepté lors des quarts ou des demis finales (et de la finale bien sûr) !!!
Avec le recul, je montrai à christophe à la télé, le haut des gradins est toujours bondé alors qu'en bas plus de deux chaises sur trois sont vides... Mais j'ai bien vu les VIP, ils viennent se montrer pendant une petite demi heure à tour de rôle puis, dès qu'ils commencent à avoir des auréoles sous les bras et à suer à grosses gouttes, ils retournent dans les salons privés, climatisés qui leur sont réservés... Les restaurant et bars 4 étoiles accessibles uniquement avec un pass spécial ! Pas de restaurant ni même de terrasse dans l'enceinte du complexe sportif Pour les petits gens : que des fast-food à emporter et des gens qui mangent.... par terre!!!!! Et wé, pas de tables de pique nique non plus !!! Très très peu de bancs alors les gens s'assoient où ils peuvent ... Le peu de parterres d'herbes sont couverts de monde qui peuvent à peine se lever... Genre plage de la côte d'azur un mois d'Août en pleine après-midi : attention 15 cm entre deux serviettes pas un de plus !!! Ben là c'était pareil !

Je décide alors d'aller voir un autre match et de ne pas retourner sur le central... Ca tombe bien y'a un frenchie qui aura besoin de soutien contre Nadal (Que je ne peux pas encadrer!)...
Forcément, faut encore présenter pour la énième fois son ticket... et là c'est le hic !
- Ah , je suis navrée madame mais vous n'avez pas accès au cours.
- Si si, regardez bien, mon mari a pris l'option "cours central + cours annexe", le cours N°1 est bien un annexe comme le numéro deux trois quatre....
- Je suis désolé, ce billet vous donne bien accès à tous les cours sauf le numéro 1 et le suzanne lenglen !
- Pardon??? Mais c'est là qu'il y a les plus beaux matchs !
- Oui mais c'est ainsi , vous avez eu le choix entre 3 stades principaux, vous avez choisis le central, après vous pouvez vous rendre sur tous les petits cours...
- Attendez, on voit sur les écrans géants que le cours est à moitié vide et pourtant personne ne peux rentrer???
- Exactement, je vous l'accorde c'est domage !
- Mais euh... vous savez que j'ai réservé ce billet il y a quasiment 6 mois, et que le jour où j'ai réservé, je ne pouvais pas savoir sur quel cours je voulais aller...
- Je suis désolé mais je n'y peux rien, c'est ainsi que cela fonctionne !!!
Je n'en suis toujours pas revenue...
Et c'est principalement pour cette raison que je ne retournerai pas à roland Garros les années à venir... Quelle frustration d'avoir The match sur le terrain voisin sans pouvoir y assister alors que cette journée nous coûte déjà un sacré petit pactol ! En plus, si jamais il pleut, les billets ne sont pas remboursés....
Je suis particulièrement enchantée de ma journée, d'avoir réalisé ce rêve, mais je me rends compte qu'au final je suis bien mieux chez moi à profiter de tous les matchs de la journée, peu importe le cours, avec une image superbe sur mon plasma sans avoir à me lerver toutes les 5 minutes et sans avoir à supporter tous ces gens qui vont là-bas d'avantage pour se montrer que pour apprécier des bons matchs de Tennis!!!!
De plus 4 heures de route le matin pour arriver à mon siège et une heure de plus encore le soir suite à un problème sur la ligne de TGV avec de spetits cons qui trainaient sur les rails à Saint-Denis... je suis rentrée à 22 heures par le dernier bus (Ouf ! J'avais le pied plus qu'en vrac et j'étais exténuée après avoir passé au total sur la journée plus de trois heures dans les différents métros (Parisiens et Lillois) et plus de trois heures également dans les trains !

Vous l'aurez compris, Roland Garros ce sera désormais à la télévision, comme avant, sauf que désormais je ne serai plus jamais frustrée... Je serai peut-être dans mon canapé mais parce que je l'aurais délibérément choisis en toute connaissance de causes !!!!
Et puis pour me consoler je me suis offerte un immense Drap de bain de 1,80 mètre pour mettre sur mon bain de soleil ces 10 prochaines anénes au moins ! (Ben quoi faut le rentabiliser !!! Quand Christophe est tombé sur le ticket de caisse il m'a hurlé que même l'hiver j'avais intérêt à m'en servir pour sortir de la douche !!!! lol)
La nuit suivante, j'ai pu assister au match de mes rêves, Rogjeur contre Gaël Monfils... Maintenant que mon petit cerveau connaissait bein le site, il m'a recrée un décor et une ambiance encore plus vrais que nature !!! Et j'avais le central pour moi toute seule ou presque... Ah ! la magie des rêves....

Ah ! J'allais oublier... Très chères lectrices... Particulièrement celles qui ne sont pas spécialement fans de Tennis, je vous ai tout de même ramené un petit souvenir rien que pour vous...
Une petite photo "made by fofie" en mode Paparazzi !!!

Et wé.... Patriiiiiiiiiiiiiick était là , à quelques dizaines de mètres de moi à peine !!!
Soyez pô jalouses les filles !!! Il était pressé et nous n'avons pas eu le temps d'aller boire un verre ! lol

2 commentaires:

Eddye a dit…

ben ça ne m'étonne pas du tout, ce que tu racontes !

Fofie a dit…

Wep... avec un peu plus de recul je trouve cela dommage tout de même...
Décevant également...
Enfin ! Ce monde là, je ne le changerai pas ! lol