lundi 15 septembre 2014

Soulager et guérir une otite naturellement (sans antibiotiques bien sûr!)

Cet été nous sommes partis en vacances à la montagne, des vacances très attendues, que rien ne semblait pouvoir gâcher, pas même une météo capricieuse !
Le soir de nôtre arrivée, mon petit mari a commencé à ressentir une petite douleur dans l'oreille...
Comme chaque fois que cela se produit, il a mis un coton à l'intérieur pour soulager un peu et s'est couché serein pensant que lendemain il serait tranquille (comme d'habitude lorsque l'on prend la douleur à sa naissance).

A deux heures du matin il pleurait quasiment de douleur dans le lit.  Il fut réveillé par une douleur aigüe au fond de l'oreille, douleur qui a 3 heures du matin irradiait jusque dans la mâchoire le rendant hyper agressif... Je ne l'avais jamais vu ainsi !
Incapable de s'allonger le diagnostique était assez simple : une otite ! Mais quelle otite !!! 
Comment pouvait-on passer de tout va bien à je me tord de douleur comme jamais 6 heures plus tard?

A trois heures du matin, au fin fond de la vallée, j'étais quasiment sur le point d'appeler les pompiers tant je ne l'avais jamais vu souffrir de la sorte... Lui en plus de ne plus savoir quelle position adopter pour tenter de se soulager déprimait déjà à l'idée de la salve d'antibiotiques que le médecin allait lui prescrire le lendemain matin à la première heure...

Parce que concrètement, jamais nous n'étions ressortis d'un cabinet médical sans antibios pour soigner une otite ! "Indispensable" nous avaient toujours dit les généralistes quels qu'ils soient... Et nous en avons vu, pour Nahélé, lorsque son nerfs gastro oesophagien était coincé, c'était tous les 15 jours sans faute ! 
Il projetait déjà sa flore intestinale détruite, les perturbations qui s'en découlent la galère pendant des semaines après des mois et des mois d'efforts pour la reconstruire... Moral dans les chaussettes quoi !

Moi, je ne me suis pas résignée ! Ce n'était pas possible... Pas une dégradation pareille en 6 heures sans raison ! La cause devait être mécanique et pas infectieuse ! Mais quel mécanisme ???
Tant qu'à ne pas pouvoir dormir, autant effectuer des recherches sur internet !
Je me suis plongée sur les sites ORL et les divers forums en ligne pour comprendre le mécanisme des otites , pressée par la souffrance de mon homme.

J'ai découvert que parmi les remèdes de Grand-mère le linge très chaud sur l'oreille soulageait un peu la douleur, j'ai donc trempé le torchon de la cuisine à l'eau de la bouilloire (bon sans l'ébouillanter non plus hein ! ) pour essayer de faire baisser l'intensité de la douleur en vain.

Me Suis replongée sur internet pour enfin comprendre que mon homme souffrait d'une otite barotraumatique liée à la montée en altitude (le village était à 1000 mètre, pour nous pauvres ch'timis du plat pays... c'était plus que ses oreilles ne purent supporter cette fois-ci car curieusement cela fait 15 ans que nous partons à la montagne chaque année, et c'était là une première (qu'il faudra étudier d'ailleurs... qu'est ce qui a changé ?)
Bon bref, savoir que j'avais un mari barotraumatisé ne le soulageait guère alors j'ai filé en cuisine lui préparer le remède de grand-mère qui remportait le plus de commentaires positifs! 
A 3 heures du matin, au milieu de nulle part,  nous n'avions pas grand choses à perdre et après plus de 12 heures de route et deux nuits aussi courtes qu'agitées à l'hôtel je n'aspirais qu'à une chose : DORMIR !!!

Suis donc allée lui éplucher un oignon, que j'ai émincé et que j'ai mis à chauffer dans une poêle sans matière grasse, jusqu'à ce que le gaz lacrymogène commence à se dégager... (cela prend deux ou trois minutes)
Juste avant d'avoir les yeux explosés, on transvase les oignons chauds (mais pas trop) dans un torchon fin que l'on vient poser sur toute l'oreille douloureuse pour 1/2 heure! (wep c'est long quand même!)





Vous auriez vu la tronche de Christophe quand je lui ai ramené les oignons...lol 
Comme il grognait fort à cause de mes élucubrations, de sa difficulté à me supporter moi et mes délires dans ces moments là etc... Je lui ai jeté une pincée de sel à la figure pour que les oignons soient parfaits ! Il était Furax... Moi j'étais morte de rire ! lol

N'empêche ! Il grognait fort mais n'a plus grogné longtemps ! Le soulagement fut tel qu'il s'est endormi comme un bébé et que le lendemain matin c'est lui qui me réclamait son oignon chaud !!!


Trois jours à "le cuisiner aux petits oignons" matin midi et soir et l'otite avait disparue...
Sans le moindre antibiotique... Enfin les oignons sont considérés comme des antibiotiques naturels, mais ne font pas les mêmes ravages que ceux délivrés par les pharmaciens! Accessoirement, ils coûtent bien moins cher et puis en les posant sur l'oreille, le lendemain on n'a même pas une haleine de chacal ! lol


Pour le coup, j'étais déjà persuadée avant ce test qu'il fallait toujours avoir des oignons dans sa cuisine pour différents maux... Cette fois je deviens vraiment une inconditionnelle !!!

N'hésitez pas à revenir partager votre expérience en com' après avoir testé cette petite recette pour les lecteurs suivants !

Belle journée à vous, dans l'espoir que vous n'ayiez pas à la tester trop vite et que juste vous la gardiez dans un coin de votre tête pour le jour où...


4 commentaires:

hildegarde a dit…

Nous utilisons cette technique depuis 1 à 3 ans... et c'est très efficace. Comme quoi il faut toujours des oignons dans sa cuisine et même quand on part en vacances on en emporte dans nos valises. Cela ne fait peut être pas fuir les vampires mais c'est efficace pour un tas de petits maux du quotidien (otite, en sirop pour la toux ou juste coupé sur la table de nuit...)

Anonyme a dit…

Moi, j'ai un truc souverain pour les rhumes :l'ail cru.
Quand je te choppe un rhume, ça me prend au bas mots 15 jours avant de commencer à aller mieux.
Maintenant avec une gousse d'ail tous les matins (avec un peu de fromage de chèvre), en deux jours,je n'ai plus rien.
Laëtitia
(P.S : oui c'est honteux, je ne pas très envie de bosser cette après-midi et dès que j'ai le temps, je viens rattraper le retard de lecture que j'ai sur ton blog)

Anonyme a dit…

Merci pour votre très bon "truc" qui a soulagé immédiatement notre fils d'une otite aiguë ce soir. On renouvellera probablement l'application demain ou dans la nuit! ;-)

Unknown a dit…

Ma cousine, elle, sous les conseilles de sa specialistessure, a scotché un petit carre d oignon frai derriere le lobe d oreille de son fils de 2ans qui souffrait juste avant qu il n aille au lit. Le lendemain, l oignon etait gorge d une substence jaunâtre. Et le debut d otite du petit avait disparu.