lundi 28 janvier 2013

URGENT ! Il reste 3 jours pour agir !

Et voilà , ça recommence !!!
J'ai plein de trucs à vous raconter et au lieu de ça je dois démarrer la semaine avec un article pas très fun... Tout ça parce que nos chers médias nous rabattent les oreilles avec la libération d'une nana élevée au rang d'idole nationale alors qu'elle a quand même trempé dans des affaires plus que douteuses et cela armes au poing... Il y a aussi ce Français qui a battu un record de voile et encore et toujours les manif' pour ou contre le mariage gay...

Et... Pas un seul mot sur le fait que le 31 Janvier, dans 4 jours, sera validé au sénat une réforme visant  à faire disparaître les laboratoires d'analyses indépendants...


En résumé :
AVANT LA REFORME : des laboratoires de proximité dont le personnel effectue sur place la majorité des analyses, qui vous connait, et en cas d’urgence peut débrouiller la situation et vous éviter le passage à l’hôpital. Et faire des économies de santé.

APRES LA REFORME : soit le laboratoire ferme totalement et le patient doit aller “ailleurs”, soit le laboratoire est complètement vidé de son personnel technique (souvent licencié), ne reste plus qu’un centre de prélèvement, appelé pudiquement “site” ( en clair, plus rien dedans). Pour être hyper-rentable, le personnel est ultra-réduit et change de “site” au jour le jour en fonction des besoins du groupe financier auquel il appartient. Et des tubes de sang qui naviguent au au rythme des variations de températures et de embouteillages, par coursiers…quelquepart… pour être analysés dans des usines… Et le résultat revient par fax au”site” le soir.

Voici en réponse la lettre du président du syndicat des biologistes praticiens :


"Madame, Monsieur, 
Il vous faut agir et très, très vite !
D’abord, je vous remercie d’avoir signé, comme 500 000 personnes, la pétition « touche pas à mon labo »que la coordination des biologistes en colère, devenue désormais un syndicat, vous propose contre la réforme de la biologie. 
 Malheureusement cette réforme va être reprise au sénat, qui fait fi de votre opinion, en la validant définitivement le 31 janvier 2013, pour clôturer en force une procédure express qui débute le 21 janvier. 

Cette réforme fait disparaitre les laboratoires de proximité au profit des groupes financiers qui gèrent alors la santé comme… des financiers. Les laboratoires rachetés sont vidés de leurs moyens techniques et humains, et deviennent incapables de remplir leur mission. Dans ces conditions, chaque prise de sang met en péril votre santé. 

 Personnellement, j’entame une grève de la faim illimitée à partir d’aujourd’hui mardi 15janvier 2013, pour dénoncer une réforme qu’on fait passer le plus vite possible, afin que personne ne prenne conscience de la catastrophe sanitaire qu’elle engendre. Vous pourrez me suivre sur twitter « bioencolere » en temps réel. 

A ce titre je me suis permis de vous écrire, considérant que votre santé, l’urgence, et la gravité de la situation justifiaient cette démarche. 

Face à cette casse sanitaire qui nous met tous en danger, il faut agir très vite et massivement. Je vous demande de mobiliser les réseaux sociaux qui constituent le seul moyen d’interpeller les politiques et de faire reculer le gouvernement. 

 PATRICK LEPREUX 
Président du syndicat des biologistes praticiens, biologiste libéral installé à Marseille"





Pour tenter d'empêcher cela, une pétition est en ligne au lien suivant et il ne vous reste que 3 jours pour la signer :

http://www.touchepasamonlabo.com/

Je vous invite donc à partager au plus vite le lien via mails, réseaux sociaux etc...
Bon début de semaine à tous et toutes !


1 commentaire:

hildegarde a dit…

c'est fait, signée et partagée sur FB.
Bonne semaine !