lundi 26 mai 2008

C'est quoi ce monde???

Dans quelques semaines, Christophe et moi fêterons nos 10 ans de couple et de vie commune...
En dix ans, autour de nous, nous avons vu les gens se déchirer, se reconstruire, chuter encore et se relever...
Des couples que nous pensions indestructibles se sont éffondrés comme des chateaux de cartes...
D'autres que nous pensions sans avenirs durent encore aujourd'hui...
Mais le pire c'est quand cette réalité touche nos proches... Ceux que l'on appelle chaque semaine, ceux que l'ont voit tous les matins en allant conduire les filles à l'école, ceux avec qui on part en vacances, ceux qui font parti de notre famille...
J'hallucine encore sur la vitesse à laquelle la vie bascule... Tout va bien, nos menons notre petite vie tranquille jour après jour et pendant ce temps ceux que l'on aime se déchirent en silence...
1 couple sur 3 divorce en Province et un sur deux en région Parisienne... 1 couple sur deux sera un jour confronté à l'adultère... 1 couple sur trois ne franchit pas le cap des 7 ans... 2 couples sur 3 pensent que l'amour meurt avec les années de vie commune pour laisser place à la tendresse...
Tous ces chiffres ne voulaient rien dire à mes yeux...
Quand des fois comme ce matin j'entends "Tu sais c'que sait, après 10 ans de vie commune, l'amour n'est plus là comme au premier jour, on n'est plus amoureux..." je ne sais pas quoi répondre... Je ne peux pas jeter à la tronche d'une personne assez triste pour tenir ces propos ma vérité et mon insolent bonheur... Que lui répondre? Je trouve ça tellement triste... Aujourd'hui tout ça me fait vraiment peur...
Pas peur pour mon couple, ceux qui nous connaissent savent... mais peur pour nos proches...
Et ce n'est pas tout...
Quelle horreur d'apprendre bien plus tard, au hazard d'une conversation, que certains de nos proches ont failli faire de grosses bêtises, parfois même plusieurs fois, et pendant ce temps que faisions nous?
Nous regardions un film à la télé, nous jouions au Uno avec les filles... Sans même soupçonner la gravité des instants vécus par ceux que l'on aime...
Mais que faudra-t-il pour qu'ils sortent du silence? Certes nous ne pouvons pas résoudre les problèmes de couple des autres, mais aumoins les aider un par un dans ces épreuves...
Quel degrès de souffrance doit franchir l'homme ou la femme pour accepter de livrer ses peines, ses inquiétudes, ses cauchemards à leurs amis? Jusqu'au doit aller la détresse pour appeller au secour?

Si vous avez des réponses à tout ça, je suis preneuse...

1 commentaire:

Tante Anna a dit…

Et à l'inverse, les gens n'ont plus envie de s'engager.... La peur d'avoir mal. Mais à ne pas vouloir essayer, on passe à côté de quelque chose de fort !!

Eh oui... Trouver sa moitié n'est pas chose aisée. J'en sais qqch !!

Bisous