lundi 12 avril 2010

Misérable adminitration.

Suite à nos énormes soucis administratifs de la fin de l'année dernière, et sur les conseils de mes fidèles lecteurs j'avais déposé le 1er décembre mon dossier pour la commission d'appel leur expliquant toute notre situation dans le détail, tous les justificatifs des 6 mois de chômage technique de christophe, les 150 euros que j'avais gagné chaque mois où ils m'en sucraient 400... Bref , un dossier béton !
Objectif: obtenir une remise de dette exceptionnelle de ma créance de 3000 euros !
Lors de son dépôt on me garantit une réponse sous deux mois maximum, délai de la commission d'appel...

Fin janvier, deux mois plus tard, toujours aucune nouvelle...
Alors je téléphone... On m'explique qu'avec les fêtes de fin d'année ils ont pris du retard! ( Ché pas vous, mais moi mon patron il m'a toujours dit , si tu veux tes congés pour Noël ton travail y doit être fini avant de partir!!!) Ben ça ne marche pas comme ça chez eux !!!

J'attends donc avec impatience fin février...
Mais toujours rien au courrier... Alors je rappelle la caf... Me fais limite recevoir alors que je suis on ne peut plus polie et courtoise (quand on réclame une remise de dette à des gens, mieux vaut éviter de leur lâcher leur 4 vérités même si ils sont odieux et incapables !!!)
Donc pour une fois, je ferme ma grande gamelle et bascule en mode "hypocrisie totale et naturelle"... Je leur explique que les prélèvements ont été suspendus deux mois, le délai annoncé mais que là ils sont repartit alors que je n'ai toujours rien, que mon mari est au chômage et que on ne s'en sort plus du tout... Mais ils ne m'écoutent même pas...
Comme ils n'ont aucune explication valable à me donner, et qu'ils ne peuvent soi-disant pas suspendre les prélèvements mensuels, ils s'énervent et me raccrochent limite au nez en m'expliquant que de toute façon je recevrai un courrier !

Les semaines passent et on arrive à fin mars, en guettant chaque jour le facteur...Et les seuls courriers qui arrivent sont les lettres de la banques plus remplies d'encre rouge que d'encre noire !
Alors je fini par les rappeler... Nous en sommes à 4 mois de délai, la commission n'est toujours pas passée !!!! Je trouve cela juste scandaleux de délaisser de a sorte la détresse humaine pour un établissement dont le rôle est justement de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.



Début avril je fini par avoir un appel d'un agent de là-bas qui ne comprend pas le métier de mon mari et comment il peut-être au chômage alors qu'il a un employeur... Je lui explique il m'assure qu'il comprend et me dit qu'ils sont en train d 'étudier mon dossier que je saurai quoi sous 3 jours.... /je n'y croyais plus.../
Vous imaginez bien, qu'une fois encore j'attendrai dans le vent...

Alors j'ai fini par rappeler...
- Bonjour madame, je souhaiterai obtenir les résultat de la commission d'appel pour ma remise de dette. Je sais qu'elle s'est tenue la semaine dernière.
- Oui , je vois votre dossier madame, mais vous allez recevoir un courrier sous peu...
- Ecoutez, voilà plus de deux mois que le délai maximum à espiré, plus de deux mois que j'attends chaque jour une réponse qui n'arrive jamais, alors pourriez-vous faire une petite entorse à votre règlement et me communiquer la décision par téléphone s'il vous plaît ?
- Oui je comprends... Attendez, je vais vous lire la lettre qui va vous être envoyée.
- /Alleluia !!!! Je vais enfin savoir/ Je patiente et vous remercie de votre compréhension.
- Alors votre demande à été acceptée, mais partiellement seulement !(d'une voie triomphale)
- /Merde! Enfin, bon si je ne dois en rembourser que la moitié ce sera toujours ça de gagné/
D'accord, donc la remise de dette accordée est de combien exactement s'il vous plaît???
- Alors vous aviez demandé les 3000 euros, et nous vous en accordons.... 115 !!!!
Nerveusement j'ai explosé de rire...
- C'est une plaisanterie???????? Vous m'accordez une remise de 115 euros sur les 3000 ?????
- Oui il vous reste donc 2885 euros à nous rembourser, vous recevrez les modalités de paiement par courrier...

Je ne l'ai même pas laissée terminer et lui ai raccroché au nez en m'effondrant sur mon téléphone !

Dans quel monde vit-on ??? Faut-il être sdf pour bénéficier d'une remise de dette ???
Honnêtes citoyen, travailleurs, victime d'une "erreur administrative" et des lacunes des nouvelles lois incomplètes... Condamnés à payer 2885 euros alors que l'on creuse déjà notre découvert chaque mois d'avantage, que nous avons 3 enfants...
Heureusement, Christophe retravaille à nouveau depuis quelques semaines, mais le salaire suffira à peine à couvrir nos dépenses mensuelles et surtout à rembourser le fossé, la faille, le gouffre de notre compte bancaire...
Alors on bosse comme des dingues la semaine et même les week-ends !!! Christophe fait des extras et moi je prends tout ce que je trouve, baisse mes tarifs pour être le plus attractifs quit à travailler à perte comme c'est le cas depuis 3 semaines pour de l'argent dont nous ne verrons jamais la couleur...

Le prochain qui me parle de travailler plus pour gagner pus je lui pète sa gueule !!!
A part ça le moral des Français n'a jamais été aussi bas ces 30 dernières années...
Ah bon???

6 commentaires:

juliette a dit…

Complètement révoltant lorsque l'on sait les sommes qui sont gaspillées ou detournées pour des choses complètement futiles... et le nombre de gens qui beneficient d'aides et qui n'en ont pas besoin...

Je vais faire un Fofithon pour vous sortir de là... Bordel, ça m'enerve!!!!!!!!!

Et concernant notre "belle" administration, j'ai eu il y a peu la raison du pourquoi de leurs dérapages incessants (dossiers perdus, erronés, droits mal calculés et j'en passe...). La raison est tellement évidente que je n'y avais jamais pensé. Beaucoup de fonctionnaires sont "pistonnés" et ne connaissent rien à rien concernant leurs fonctions... Pas étonnant qu'ils soient aussi incompétents.

Quoi qu'il en soit, j'espère que ton moral reste bon et que tu gardes le sourire. Et j'espère vraiment que vous sortiez de cette mauvaise passe rapidement.

A bientot!

Eddye a dit…

Purée, c'est déprimant ! Et en prenant rendez vous, pour voir quelqu'un en face et qu'il t'explique le pourquoi du comment de leur décision ? Peut être que d'avoir une "vraie" personne, c'est plus difficile à traiter n'importe comment qu'un dossier anonyme...
courage !

Anonyme a dit…

Grosse, grosse pensée pour vous. Quelle galère !! Pffff ! Je vois que c'est la même chose partout.

Courage et tonnes de bisous à tous.

Anne

laurence a dit…

Alors là, je suis scotchée.

Je pense qu'Eddye a raison. Essaie de voir s'il y a possibilité de rencontrer un travailleur social (mais ce ne sont pas toutes les CAF qui ont un service social). Est-ce que tu peux faire appel auprès du tribunal administratif ?? Je ne sais pas si le recours amiable annule la possibilité d'un recours en justice. Par ailleurs, il y a surement un délai pour cette démarche et vu le temps passé, c'est peut-être trop tard.

Après, il y a le conciliateur ou le médiateur, je ne me rappelle jamais lequel traite des conflits entre particuliers et des conflits entre particulier et administration : c'est lui qu'il faudrait rencontrer. Il vient souvent dans les mairies.

Juste pour info pour Juliette: 1/les agents des CAF ne sont pas fonctionnaires; 2/pour être fonctionnaire, il faut passer des concours sinon on travaille pour la fonction publique mais sous contrat; 3/ les administrateurs CAF qui décident des recours amiables sont des élus du conseil d'administration.

Essaie le médiateur ou le conciliateur, ça peut peut-être fonctionner car là vraiment ça dépasse l'entendement. Tu as reçu le courrier ?? parce que tu as peut-être mal entendu ou alors elle t'a fait une blague.
La suite au prochain épisode, bonne chance.

Fofie a dit…

Vendredi 16...
Courrier toujours pas reçu pour confirmer le verdict tombé par téléphone. De toute façon, tant que je n'ai rien de concret et d'écrit je ne peux rien faire...
Je continue de guetter le facteur comme je le fais depuis déjà 3 mois !

laurence a dit…

J'ai vérifié : c'est le médiateur de la république.
procédure gratuite, en ligne sur service public.fr. c'est là que j'ai pêché ces infos, rubrique papier-citoyenneté.
avant de le saisir, il faut avoir fait le recours amiable, donc c'est bon.
ça ne suspend pas le délai pour le recours auprès du tribunal administratif mais la demande de recours amiable le repousse de 2 mois, ce qui signifie qu'à réception de la réponse de la commission amiable, tu as encore 2 mois pour saisir le tribunal.
lettre AR adressée au greffe du tribunal administratif avec copie de la décision contestée, copie de la réclamation, en 4 exemplaires.
il doit bien y avoir à Lille une maison du droit où tu pourrais aller prendre conseil.
peut-être le service juridique de ton assurance habitation si tu as ?? il y a surement d'autres idées
Bon courage.