vendredi 30 juillet 2010

Huile magique

Venons de découvrir une huile magique !!! Incroyable d'efficacité, elle est devenue indispensable dans notre pharmacie ...
Si je vous dit Arnica ???
Certains penseront.... Ah wé... Les "pitites granules" homéopathiques à donner après une grosse bosse
D'autres... Wé ils vendent des tubes de crèmes ou de gel à l'arnica à la pharmacie...
Jusque-là aucune de ces deux solution ne constitue un remède miracle, enfin selon nous...

Puis je cherchais des solutions naturelles pour les tendinites, les douleurs musculaires, les entorses etc...

Et je suis tombée là-dessus...
Vendu chez Aroma-zone en plus... J'ai toute confiance et suis cliente régulière depuis plusieurs années...
Mais ce n'est qu'un macérat huileux (en gros des fleurs qui ont trempé dans de l'huile neutre!)
Pour une efficacité redoutable il faut rajouter du principe actif... très actif même !!!!
De l'huile essentielle ??? Ai pô trouvé !!! Mais ai trouvé autre chose....


Explication de l'extraction au CO2 ICI !
Il faut donc diluer ce concentré dans de l'huile neutre (Type jojoba) ou mieux dans le macérat du même nom cité ci-dessus.
Vous obtiendrez un remède redoutable d'efficacité...

Christophe traînait une inflammation des coussinets depuis plusieurs semaine, soulagée à 80% en une application (le soir au coucher) et guérie en deux !!!
Moi, j'avais mal à mon pied au point de ne plus pouvoir marcher dessus sans grimacer sévère...
Le lendemain plus rien !!!!
Idem pour une tendinite de l'avant-bras après des gros travaux...
Bon, l'huile ne sent pas la rose, mais ne pue pas réellement non plus...

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus...

Propriétés :
- Soulage les muscles et articulations douloureuses
- Permet d'accélérer la disparition des hématomes
- Lutte contre les inflammations cutanées

Indications :
- Coups, bleus, hématomes : préparations de baumes et huiles après-coups
- Rhumatismes musculaires et articulaires
- Peaux irritées : préparations de shampooings, huiles de bain, crèmes....

Précautions :

Déconseillée chez la femme enceinte.
Tenir hors de portée des enfants.
Toxique par ingestion - ne pas ingérer.

Généralités :
La renommée de la plante Arnica montana est en grande partie due à sa richesse en sesquiterpènes lactones et en particulier en hélenaline et déhydrohélenaline. Il convient de noter en premier lieu que ces 2 molécules sont considérées comme toxiques par ingestion et à ce titre, l'extrait CO2 d'Arnica ne doit pas être ingéré.
Ces 2 constituants sont par ailleurs à l'origine des activités anti-inflammatoires et analgésiques de l'arnica. Plus précisément, l'hélenaline serait un puissant inhibiteur d'un facteur de transcription nucléaire, facteur crucial lors du processus inflammatoire. Elle permettrait ainsi d'une part de limiter le processus et d'en diminuer la durée. C'est pourquoi l'arnica est largement utilisé et depuis très longtemps pour lutter contre les hématomes, les ecchymoses, les œdèmes liés aux fractures...


1 commentaire:

Eddye a dit…

ca a l'air bien, merci pour le tuyau :-))